Collectivité Territoriale de Corse

Observatoire photographique du paysage

Mercredi 19 Novembre 2014

Mis en place en 2002, son objectif est de créer un système d'observation des paysages corses, les faire connaître et faire comprendre, notamment, le rôle déterminant joué par l'homme dans la « construction » et l'évolution du paysage.



Le port de pêche d'Ajaccio en 1950
Le port de pêche d'Ajaccio en 1950
La démarche d'inventaire et de constitution d'un fonds iconographique et photographique permanent ainsi qu'un travail rigoureux de prise de vue doit permettre de détecter, d'analyser et de commenter les changements qualitatifs du paysage et les politiques d'aménagement.

Depuis de très longues années, alors même que la photographie n'en n'était qu'à ses balbutiements, des artistes, témoins de leur temps, tels que Moretti, Tomasi, pour ne citer que les plus connus, avaient déjà sillonné la Corse pour en tirer un portrait qui nous émerveille toujours aujourd'hui.

Ces images d'hier nous permettent aujourd'hui de mieux connaître l'histoire de nos «pieve». Elles seront sans doute celles qui témoigneront le plus du changement opéré à travers les ans.


L'état antérieur d'un paysage s'oublie vite

Le port de pêche d'Ajaccio en 2003
Le port de pêche d'Ajaccio en 2003
Cet observatoire photographique du paysage, se veut être un outil de suivi et de référence. Suivi des sites, à travers les aménagements apportés par l'homme, et de référence, pour permettre aux décideurs responsables de ces aménagements de prendre en compte tous les critères d'un développement harmonieux.

Si avant tout cet outil doit servir d'aide à la décision dans le cadre de l'aménagement du territoire, il se doit d'être également un repère pour les populations désireuses de participer à la construction de leur environnement.