Collectivité Territoriale de Corse

Présentation des projets routiers du canton de Venaco le 15 novembre 2014

Dimanche 16 Novembre 2014



Photo Corse Matin
Photo Corse Matin
Pour rappel, le Schéma Directeur des Routes Territoriales de Corse  définit une stratégie d’aménagements routiers, en cohérence avec les attentes des professionnels et des usagers. Pour assurer cette orientation stratégique, la Collectivité territoriale de Corse (CTC) alloue 600 M€ répartis sur dix ans.
 
Grâce à l’implication active des municipalités de Venaco et Vivario, trois projets phares ont été logiquement intégrés à ce schéma directeur.

Concernant les axes routiers du canton de Venaco, il s’agit de la création d’une nouvelle voie reliant la RT 20 (ex RN 193) à la RT 50 (ex RN 200) mais aussi des aménagements des traversées de Venaco et Vivario.
 
S’agissant de la création d’une voie nouvelle, celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’aménagement de l’axe routier Bastia-Ajaccio (RT 20). Un barreau de liaison qui vise également à améliorer les échanges entre la Plaine Orientale et le Grand Ajaccio.
 
Un équipement structurant donc et ce, pour l’ensemble des usagers et des acteurs économiques de l’île qui se traduit par le lancement d’une consultation publique du 17 novembre au 12 décembre.
 
Au sujet des traversées de Venaco et Vivario, les projets consistent à redonner aux habitants un cadre de vie agréable et libéré des contraintes routières. Des réalisations ayant pour but de donner aux piétons, aux cyclistes et aux usagers de la route, toutes les conditions de sécurité et de confort nécessaires.
 
Les intérêts sont donc multiples, tant pour les habitants, que pour les usagers mais aussi pour tous les acteurs économiques de l’île.
En effet, en facilitant les échanges entre la Plaine Orientale et le Grand Ajaccio, entre la Plaine Orientale et le Centre de l’Île, en assurant un meilleur confort sur l’axe Bastia-Ajaccio, en améliorant le cadre de vie des riverains, les perspectives en termes de dynamiques économiques et touristiques offrent des garanties d’expansion humaine dans le rural.
Des projets qui s’avèrent donc résolument axés sur l’avenir. Un horizon futur où la préservation de l’environnement a forcément toute sa place. En effet, le traitement des eaux de plate-forme routière et la pollution accidentelle seront annihilés grâce à des ouvrages adaptés.
Quant à la prise en compte du paysage, y compris aux abords de la vallée du Vecchio, une plus-value non négligeable est attendue aux travers, par exemple, d’enherbements et de re-végétalisations naturelles des talus.
 
En complément des travaux (en cours d’achèvement) menés sur les accotements de la RT 20, entre Corté et Saint-Pierre de Venaco, plus les études menées sur les créations d’un tourne-à-gauche pour sécuriser l’entrée de Casanova et de voies de dépassement entre Tattone et le col de Vizzavona, ces trois projets phares structurants favoriseront l’essor économique et la préservation de la richesse écologique de la Corse.
 


Création d'un barreau routier

Contexte de l'opération

Dans le cadre du projet de création d’une voie nouvelle reliant la RT 20 (ex RN 193) et la RT 50 (ex RN 200), une concertation publique est lancée du 17 novembre au 12 décembre 2014.
Cette voie nouvelle s’inscrit dans le cadre de l’aménagement de l’axe routier Bastia- Ajaccio (RT 20), mais aussi dans l’amélioration de la liaison entre le bassin démographique et économique de la Plaine Orientale avec le Grand Ajaccio.
De plus, grâce à cette réalisation, les conditions d’écoulement du trafic et de sécurité seront améliorées.

Objectifs de la concertation publique 

La variante présentée dans le cadre de la concertation publique est une mise en application du Schéma Directeur des Routes Territoriales.
Il s’agit ici de l’amélioration des liaisons Bastia- Ajaccio, mais aussi entre la Plaine Orientale et le Grand Ajaccio. Cette proposition de tracé prend en compte l’ensemble des contraintes recensées. Elle présente le plus d'avantages pour la CTC, les habitants et les usagers, tout en limitant l’impact.

Présentation du tracé

Cet aménagement se fera depuis la RT 20 (ex RN 193) à la sortie Sud de Venaco. Il rejoindra la RD 43 jusqu’au pont de Noceta, puis empruntera le tracé de la RD 143, jusqu’à la jonction avec la RT 50 (ex RN 200) dans la vallée du Tavignano.
Sur la portion s’appuyant sur la RD 43, des scindements de virages sont prévus sur l’ensemble du tracé, ainsi que des sections nouvelles dans le but d’obtenir de bonnes caractéristiques géométriques.
Cette voie sera aménagée de telle sorte qu’elle garantira des possibilités de dépassement sur plus de 20 % du linéaire, dans chaque sens de circulation.

Caractéristiques principales
Le tracé se développe dans la vallée du Vecchio, en empruntant majoritairement les tracés de la RD 43 et de la RD 143. De nombreux rétablissements hydrauliques sont à prévoir.

Tracé en plan 
Dans la partie amont, le relief impose des caractéristiques géométriques réduites. En revanche, dès que la future voie arrive en fond de vallée, les caractéristiques géométriques sont meilleures, offrant la possibilité de circuler à des vitesses plus élevées.

Profil en long 
Le profil en long est pentu en partie haute du tracé. En fond de vallée, dès que les bords du Vecchio sont rejoints, les pentes sont plus faibles.

Traitement des intersections 
La création de cette nouvelle voie induit l’aménagement de deux intersections, à savoir les croisements avec la RT 20 et la RT 50 actuelles.
En raison des trafics actuels et ceux estimés à l’horizon 2030, le rétablissement au niveau de la RT 20 sera réalisé par un carrefour giratoire pour fluidifier les échanges. De surcroît, ce carrefour constituera une véritable entrée de l’agglomération de Venaco.
L’intersection entre la nouvelle voie et la RT 50 sera également traité en carrefour giratoire.
Les quatre autres intersections de la RD 43 seraient quant à elles traitées par des carrefours en « T ».

Paysage 
Les aménagements paysagers s’intégreront aux reliefs environnants. Ils consisteront principalement à :
  • un traitement morphologique des talus en vue d’une re-végétalisation naturelle ou anthropique et leur éventuel enherbement 
  • le traitement des délaissés, notamment par la démolition des revêtements existants et leur enherbement 
  • l’habillage, en granite gris clair, des parapets des passages hydrauliques importants 
  • la mise en valeur des fronts rocheux et des chaos granitiques.
    Ces aménagements épouseront donc l’environnement avec, en complément des traitements géomorphologiques, l’enherbement des différents délaissés au niveau des raccordements aux routes territoriales et départementales. Sur la partie où le tracé longe le Vecchio, un accompagnement végétal consistant sera mis en œuvre (mise en valeur du ruisseau, enherbement soigné, plantation d’arbres, mobilier routier spécifique, ...)
     
Rétablissement des écoulements naturels 
Les cours d’eaux secondaires seraient rétablis par des ouvrages simples de type dalot, voûtes ou buses de grandes dimensions pour les plus petits.

Assainissement de la plate-forme 
Actuellement, les eaux de plate-forme routière sont évacuées de façon diffuse ou récupérées par des cunettes en béton. Elles sont ensuite dirigées vers des traversées de chaussée, puis rejetées dans les terrains en contrebas. Aucun traitement de la pollution accidentelle ou chronique n’est possible. Le tracé sera intégralement équipé d’un réseau d’assainissement, relié à plusieurs bassins de rétention.

Estimation sommaire 
Le coût de l’opération (études, acquisitions foncières et travaux) est estimé à 26 M€ TTC. 

Aménagement de la traverse de Venaco

L’aménagement de la RT 20 (ex RN 193) se fera depuis le carrefour de Lugo, jusqu’à au carrefour avec la RD 134.
Les principaux aménagements seront les suivants :

Caractéristiques principales des aménagements de la RT 20

o Bordée de part et d’autre, la RT 20 sera dimensionnée de telle sorte que la circulation des automobilistes soit adaptée à une traversée d’agglomération
o Tout au long de l’itinéraire, les piétons profiteront de trottoirs sécurisés
o Les carrefours avec les voies secondaires seront également redimensionnés afin d’assurer une visibilité optimale, tout comme l’intersection avec la route de la gare
o Des aménagements ponctuels seront également proposés le long de la voie (places de stationnement, sur-largeur de sécurité, rectification d’un virage,...)
o L’aménagement de la place centrale en parking.
Afin de permettre le croisement de deux poids-lourds, un aménagement spécifique et un parking seront proposés en face des débits de boisson existants.

Dénivellation du carrefour de Lugo 
Afin de permettre une insertion en toute sécurité sur la Route départementale 340, il est prévu, en fonction des résultats des études géotechniques à venir, de déniveler le carrefour et de réaliser un tourne-à-gauche, facilitant de fait le stockage des véhicules sur une 3ème voie.

Assainissement de la plate-forme 
Actuellement, les eaux de plate-forme routière sont évacuées de façon diffuse ou récupérées par des cunettes en béton. Elles sont ensuite dirigées vers des traversées de chaussée, puis rejetées dans les terrains en contrebas. Aucun traitement de la pollution accidentelle ou chronique n’est possible. Le tracé sera donc intégralement équipé d’un réseau d’assainissement.

Estimation sommaire 
Le coût de l’opération (Etudes, acquisitions foncières et travaux) est estimé à 15 M€ TTC.page6image17520

Aménagement de la traverse de Vivario

Contexte de l'opération

Confrontée à un relief rude et défavorable, la RT 20 s’appuie actuellement sur un niveau d’aménagement modeste. Les investissements mis en œuvre jusqu’à présent ont néanmoins permis de la doter d’une largeur de plate-forme correcte.

Concernant la traversée du village de Vivario, les difficultés sont représentées par :
  • Le stationnement fréquent de véhicules le long des trottoirs, avec dépassement sur la chaussée
  • La géométrie de la route ne permettant pas le croisement de deux poids-lourds dans des conditions satisfaisantes
  • Des carrefours accidentogènes de par leurs positionnements et leurs configurations.
Cette portion de voie nécessite donc une requalification et ce, dans le but d’améliorer :
  • la sécurité de tous les usagers (véhicules, piétons, cyclistes),
  • la fluidité du trafic avec une réduction à minima des aléas engendrés par le
  • croisement des véhicules lourds
  • s’inscrire dans une démarche de route durable.
Le projet porte donc sur l’aménagement de la traverse de Vivario et la requalification des carrefours de la gare et de Muracciole. L’aménagement permettra aussi l’amélioration du cadre de vie des habitants et des artisans locaux.
Cette proposition s’avère être le compromis technique et environnemental le plus adapté à la situation et ce, afin de réaliser cet aménagement indispensable.

Présentation du projet

L’aménagement de la RT 20 se fera depuis le panneau d’agglomération d’entrée Nord jusqu’au carrefour de Muracciole.

Les principaux aménagements seront les suivants :
o Bordée de part et d’autre, la RT 20 sera dimensionnée de telle sorte que la circulation des automobilistes soit adaptée à une traversée d’agglomération
o Tout au long de l’itinéraire, les piétons profiteront de trottoirs sécurisés. Cette réalisation permettra en outre de prolonger l’espace public central constitué par la place de Diane
o Les carrefours avec les voies secondaires seront également redimensionnés afin d’assurer une visibilité optimale, tout comme l’intersection avec la route de la gare
o Des aménagements ponctuels seront également proposés le long de la voie (places de stationnement, sur-largeur de sécurité, rectification d’un virage,...)
o L’aménagement de la Place de Diane :
Afin de permettre le croisement de deux poids-lourds, un aménagement spécifique sera proposé via le prolongement de la place de Diane vers la vallée.

Le traitement des stationnements 

Deux parkings seront aménagés :
o Haut du village : l’accès se fait depuis la RT 20, dans le virage au niveau de la place de Diane. Le remodelage des planches optimisera le nombre de places de stationnement. Des murets en pierre du pays et des plantations permettront l’intégration au site.
o Le parking de la mairie : l’accès se fait par la RT 20, dans un virage, avec une très forte déclivité. L’accès sera retraité pour améliorer la visibilité. Un parking sur deux niveaux sera créé pour un total de 70 places. La partie supérieure de cet ouvrage permettra l’accueil d’un terrain de sport et l’agrandissement de la cour de l’école.

Dénivellation du carrefour de Muracciole 

Afin de permettre une insertion en toute sécurité sur la Route départementale 343, il est prévu, en fonction des résultats des études géotechniques à venir, de déniveler le carrefour et de réaliser un tourne-à-gauche, facilitant le stockage des véhicules sur une 3ème voie.

Assainissement de la plate-forme 

Actuellement, les eaux de plate-forme routière sont évacuées de façon diffuse ou récupérées par des cunettes en béton. Elles sont ensuite dirigées vers des traversées de chaussée, puis rejetées dans les terrains en contrebas. Aucun traitement de la pollution accidentelle ou chronique n’est possible et, à l’instar du projet de barreau routier ci-avant défini, le tracé sera intégralement équipé d’un réseau d’assainissement.

Estimation sommaire 

Le coût de l’opération (Etudes, Acquisitions foncières et travaux) est estimé à 15 M€ TTC.