Collectivité Territoriale de Corse

Présentation du projet d’aménagements routiers sur la RT 30 sur la commune de Corbara le 13 juin 2015

Dimanche 14 Juin 2015



Les aménagements de la route territoriale 30 (RT 30, ex RN 197) sur la commune de Corbara, s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration des infrastructures de transport, et plus particulièrement de la liaison Ponte-Leccia / Calvi, itinéraire principal pour la desserte de la Balagne. 

Cette opération, comme toutes les améliorations et sécurisations des axes routiers territoriaux menés par la CTC, sont mises en œuvre via le Schéma directeur des routes territoriales de Corse, adopté en juin 2011 par l’Assemblée de Corse et doté de 600 M€ sur 10 ans. 

En Balagne, les flux de véhicules sont d’autant plus importants en été que la microrégion connait une attractivité notable. Au-delà de l’accroissement de l’activité économique engendrée par cette fréquentation touristique, les « bouchons » sont récurrents et l’accidentologie chronique. 

Parmi les points noirs de cet axe, 3 carrefours sont situés sur le ban communal de Corbara, un secteur où le volume moyen du trafic routier est doublé durant la période estivale, passant de 6 000 à 12 000 véhicules par jour. 

Aussi, des études ont été menées pour répondre efficacement aux problématiques induites par ces 3 intersections. La 1ère opération, à savoir l’aménagement du carrefour entre la RT 30 et la RD 313 (à hauteur du hameau du Curzu) débutera à l’automne 2015 puisque les acquisitions foncières furent facilitées par des négociations à l’amiable. Les marchés liés à ces travaux ont été lancés et sont actuellement en phase de notification. 

A la suite de cette 1ère réalisation, l’opération globale se poursuivra par l’aménagement du carrefour des « Marines de Davia » et s’achèvera par sécurisation de l’intersection entre la RT 30 et la RD 151 (au lieu-dit Fogata). 

Ces 3 aménagements, dont le coût total s’élève à 1,8 M € TTC, visent à résoudre les problèmes de congestion du trafic, à assurer la fluidité de la circulation, à régulariser les temps de parcours, à sécuriser cet axe, à améliorer la desserte locale et le cadre de vie des habitants, tout en respectant l’environnement. 

​Des réalisations intégrées à un vaste programme de sécurisation et d’amélioration des conditions de circulation en Balagne, d’autant que la commune de Corbara est concernée par le projet de déviation de l’Ile-Rousse. En effet, la municipalité a été sollicitée afin de prévoir l’emprise nécessaire à cette prochaine réalisation. 

Le carrefour entre la RT 30 et la RD 313 (hameau du Curzu)

Actuellement, l’intersection entre la RT 30 et la RD 313 est assuré par un embranchement « en tourne à gauche », qui plus est, se situe dans une courbe. Ces mouvements cisaillant engendrent une gêne dans la fluidité de la circulation, mais aussi un risque d’accident notable.
Les mouvements en ce lieu sont accentués par le fait qu’à cet endroit, de nombreux accès privés débouchent directement sur la RT 30. 
 
Pour résoudre les problématiques liées à cet ouvrage, les études ont porté sur l’aménagement d’un carrefour giratoire plan à 4 branches, de rayon extérieur de 16 mètres. Les accès privés limitrophes et débouchant sur la RT 30 seront regroupés sur une des branches de ce futur carrefour giratoire. Un traitement piéton adapté, l’éclairage de l’ouvrage, le traitement des eaux de ruissellement et l’aménagement paysager des abords complétera la réalisation.

Les travaux débuteront à l’automne 2015 puisque les acquisitions foncières ont été facilitées par des négociations amiables. Les marchés ayant été lancés rapidement, ils sont actuellement en cours de notification. 

Le carrefour entre la RT 30 et les « Marines de Davia »

Le carrefour actuel entre la RT 30 et l’accès aux « Marines de Davia » est situé entre deux courbes successives. Cette situation engendre de fait une réduction de la visibilité et les mouvements tournants augmentent considérablement le risque d’accident.

Afin de répondre aux attentes et aux besoins des usagers de la route, il est prévu de réaliser un aménagement de type carrefour avec « tourne à gauche » et zone de stockage adaptée. L’aménagement de l’arrêt de bus existant, l’éclairage de l’ouvrage et le traitement des eaux de ruissellement compléteront la réalisation. 

Pour mener au plus vite cette réalisation, les procédures pour les acquisitions foncières ont été lancées. Les travaux pourront ainsi débuter après ceux du carrefour entre la RT 30 et la RD 313 puisque, durant la phase de réalisation, ce « tourne-à-gauche » interdira un mouvement cisaillant. C’est pour cela que le remplacement de cet accès s’appuiera sur le giratoire dit du « hameau du Curzu », éloigné de seulement 500 mètres. Le cout du projet est établi à 350 000 € TTC. 

Le carrefour entre la RT 30 et la RD 151 (lieu-dit Fogata)

Le carrefour entre la RT 30 et la RD 151 a pour particularité de se situer à moins de 100 mètres d’un giratoire existant (giratoire de Fogata), mais aussi en zone urbaine. Sa configuration actuelle permet difficilement les mouvements tournants des poids lourds, notamment des bus dans le sens RT 30 vers la RD 151. Le stockage est inexistant et induit, considérablement en période estivale, une saturation du giratoire de Fogata. 

Le Projet consiste à proposer un aménagement de type carrefour avec « tourne à gauche » en continuité du carrefour existant et création d’une zone de stockage adaptée. Quant aux mouvements tournants depuis la RD 151 en direction de Calvi, ils seront supprimés. L’éclairage et le traitement des eaux de ruissellement compléteront la réalisation. 

Ces travaux ne nécessitent pas d’acquisition foncière et pourraient débuter à la fin de l’année 2015, pour un coût estimé à 350 000 € TTC. 
 

Corbara, des travaux routiers pour la Balagne

La Commune de Corbara est concernée par le projet de déviation de l’Ile-Rousse. A ce titre, il a récemment été demandé à la municipalité de prendre en compte l’emprise nécessaire pour la réalisation de la future voie.

De plus, les études se poursuivent par la rédaction du dossier de Déclaration d’Utilité Publique. Il s’agit ici de passer d’une logique de fuseau d’étude à une logique d’emplacement réservé dans les documents d’urbanisme des communes. 

Les travaux sur la zone artisanale de Corbara, mise en service mi 2013 et située en limite de la commune d’Aregno, viennent d’être achevés. La réhabilitation de ce site a couté 2,5 M € TTC.

Des travaux de réfection d’un réseau d’eau pluvial, à proximité de cette zone, ont également été livrés. Le coût de cette opération s’est élevé à environ 200 000 € TTC.