Collectivité Territoriale de Corse

Réaction de la commission permanente de l'Assemblée de Corse suite à l'occupation de la Collectivité Territoriale de Corse et la destruction des bureaux de la présidence du Conseil exécutif

Dimanche 13 Janvier 2008



Réaction de la commission permanente de l'Assemblée de Corse suite à l'occupation de la Collectivité Territoriale de Corse et la destruction des bureaux de la présidence du Conseil exécutif
Les élus de l'Assemblée de Corse réunis en commission permanente sous la présidence de Camille de Rocca Serra condamnent sans réserve l'intrusion par effraction au sein de la Collectivité Territoriale de Corse, l'occupation de l'hémicycle de l'Assemblée de Corse et la destruction par incendie des bureaux du président du Conseil Exécutif, auquel ils témoignent leur solidarité et apportent leur total soutien.

Ces exactions que rien ne peut justifier constituent une atteinte grave à la démocratie, c'est la Corse que l'on vise et les intérêts de sa population qui sont touchés.

L'hôtel de région est la maison commune des Corses, leurs représentants élus par le suffrage universel sont les garants de l'expression démocratique dans sa diversité, il est donc inadmissible qu'une occupation ayant entraîné de graves dégradations puisse se produire en présence d'élus territoriaux.

La présente déclaration a été adoptée par tous les groupes à l'exception du groupe Unione Naziunale qui s'est abstenu.