Collectivité Territoriale de Corse

Renaud Donnedieu de Vabres visite de la Cathédrale d'Ajaccio

Vendredi 23 Février 2007



Renaud Donnedieu de Vabres visite de la Cathédrale d'Ajaccio
Ange Santini, Président du conseil exécutif de Corse et Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la Culture ont visité la cathédrale d'Ajaccio, transférée à la Collectivité Territoriale de Corse, par décret du 18 novembre 2003, qui constitue un cas unique au plan national.

Historique de la cathédrale
Placé sous le patronage de l'Assomption, de Saint Euphrase, titulaire de la première église cathédrale d'Ajaccio et de Saint François-Xavier, cet édifice de plan en croix latine a été élevé entre 1582 et 1593, en remplacement de l'ancienne église Sainte Croix.

Les travaux de second oeuvre se poursuivent au cours de la première moitié du 17ème siècle.
En 1686, l'église compte, en plus du maître-autel, six chapelles latérales.

Au cours des 18ème et 19ème siècles, de nombreux remaniements et embellissements ont lieu : reconstruction de chapelles latérales, agrandissement du choeur, mise en place d'un nouveau maître-autel orné d'un retable provenant de l'église des trépassés de Lucques et offert par la princesse Elisa Bacciochi en 1811, installation de l'orgue Cavaillé-Coll au milieu du 19e siècle.

Des travaux de restauration se poursuivront au 20e siècle.

Les projets de restauration
Les nouveaux chantiers s'ouvriront désormais sous la responsabilité de la Collectivité Territoriale de Corse.

Ainsi en sera-t-il des travaux de restauration de la nef, des bas côtés et des chapelles latérales.
A cette fin, une étude préalable a été commandée à l'Architecte en chef des monuments historiques, Jacques Moulin.

Les premiers travaux débuteront fin 2007. Ils sont estimés à 800 000 €.

En ce qui concerne les objets mobiliers, des études liées à leur conservation sont en cours.
Les premiers travaux de restauration ont été engagés ; ils concernent principalement le mobilier de la grande sacristie.