Collectivité Territoriale de Corse

Rentrée politique de Camille de Rocca Serra

Rrientrata pulitica di Cameddu di Rocca Serra

Mardi 26 Septembre 2006



Rentrée politique de Camille de Rocca Serra
A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Camille de Rocca Serra a fixé le cap de son action politique pour une année qu'il qualifie à la fois « d'aboutissement et de transition », en dressant d'une part un bilan de son action parlementaire et un rapport d'étape de l'Assemblée de Corse et en définissant d'autre part les priorités de son action politique.

Extraits de la conférence de presse

(...)

Enfin, concernant la question de la violence, pour Camille de Rocca Serra « il faut passer de la culture du conflit et de la violence à la culture du débat démocratique ».

Pour cette rentrée, Camille de Rocca Serra a défini ses priorités en 6 points pour une action qu'il veut mener dans un objectif de pragmatisme et d'efficacité :



environnement :

Plus particulièrement sur la question de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets, il propose qu'un échange entre le syndicat interdépartemental, les élus, les associations et les organismes compétents ait lieu prochainement. Il proposera également aux conseillers territoriaux de visiter des sites exemplaires dans ce domaine sur le continent comme en Europe.

Concernant le PADDUC, le Président de l'Assemblée de Corse annonce que l'Assemblée de Corse sera saisie par le Conseil exécutif avant la fin du 4ème trimestre 2006 pour l'examen d'un pré-rapport.


question foncière et droit au logement :

« Le patrimoine foncier constitue une question de société au coeur des préoccupations de chacun et souvent des plus démunis », aussi le président de l'Assemblée de Corse proposera d'organiser une consultation des plus larges sur la question foncière en associant l'ensemble des acteurs concernés.


sanitaire et social :

Continuité d'action de la commission spéciale « précarité, emploi, logement » dont le diagnostic et les préconisations seront rendus publics en décembre 2006.

Continuité d'action du groupe de travail « Conséquences en Corse de la catastrophe de Tchernobyl ».

Réflexion engagée sur la mise en oeuvre d'une charte régionale de la Cohésion sociale.

Groupe de travail sur la question de l'emploi saisonnier.

Annonce de la réactivation de la commission santé.


transports :

Camille de Rocca Serra a confirmé le bon déroulé de la procédure d'appel d'offres relative à la délégation de service public dans le domaine maritime « dans le strict respect des conditions votées par l'Assemblée de Corse, laquelle aura, dans ce cadre, au final et après examen des offres, à décider souverainement ».

Concernant l'aérien, il a rappelé qu'une réflexion est à poursuivre pour accompagner la CCM sur un projet d'entreprise performant sans que cela soit incompatible avec le développement incitatif des Low Cost, notamment sur l'international.


économie et fiscalité :

Saluant le travail déjà engagé par la Collectivité Territoriale de Corse et notamment l'ADEC, Camille de Rocca Serra a rappelé ses objectifs prioritaires dans un domaine essentiel pour lui. Revenant sur la question du financement de l'économie, il a dressé l'état d'avancement des discussions en cours avec le Gouvernement en vue de la création d'un Fonds d'investissement de proximité spécifique à la Corse qui sera dans ce domaine un outil déterminant.

Sur les questions fiscales, il a défini les critères qui pour lui devront permettre à la Collectivité de trouver les ressources nécessaires à ses ambitions en répondant à un objectif de fiscalité dynamique.


évaluation des politiques régionales :

Soucieux d'une plus grande lisibilité des politiques régionales et de leur meilleure évaluation, Camille de Rocca Serra a proposé qu'une réflexion s'engage sur une évaluation systématique et annuelle de l'activité de la Collectivité y compris les agences et offices sur le modèle de la réforme de la LOLF (Loi organique des Lois de finances) introduite au plan national. Objectif ambitieux qui nécessite de définir des indicateurs pertinents.