Collectivité Territoriale de Corse

Schéma directeur des routes territoriales de Corse (2011/2021)

Lundi 9 Janvier 2012



Historique

Le premier schéma a été adopté par l’Assemblée de Corse le 22 décembre 1995 et actualisé une 1ère fois le 19 décembre 2003 par validation des principes d’aménagement d’opérations nouvelles. L'Assemblée a adopté en juin 2011, le Shéma réactualisé 2011-2021 présenté par le Président du Conseil exécutif.

Déjà en septembre 1993, parmi les grandes orientations du plan de développement de la Corse figure en toute première place l’aménagement d’un réseau routier territorial moderne, intégré à l’environnement et prenant en compte les contraintes et les atouts de l’économie insulaire. Depuis, des aménagements ont été effectuées. 

Ce schéma réactualisé est proposé dans des conditions de réalisation d’opérations à 10 ans et prend en compte les nouvelles priorités.

Pour chaque axe de l’actuel réseau des routes territoriales, il est établi un parti d’aménagement qui traduit en données techniques et économiques, les niveaux de modernisation et d’aménagement retenus.

Ce schéma est susceptible de subir des modifications au fil des années. Il n’en fixe pas moins le cadre général. 

Mise en œuvre du parti d'aménagement à 10 ans - période 2011/2021 - définition des priorités

Le schéma directeur des routes définit les aménagements qu’il serait nécessaire de réaliser d’ici 10 ans. Il est tout d’abord établit avec le souci de donner une cohérence aux itinéraires par une réflexion d’aménagements afin d’améliorer le confort, le temps de parcours, la fluidité et la sécurité.

Pour atteindre ces objectifs, ce parti d’aménagement à long terme fixe 3 priorités :
  1. Le désengorgement des entrées/sorties des agglomérations ajaccienne et bastiaise 
  2. Les opérations ponctuelles de sécurités sur les axes accidentogènes
  3. Les aménagements de traverse : réflexion à mener avec les communes et les départements pour résoudre des difficultés de trafic estival.

Pendant la période d’exécution du Schéma directeur, la CTC mènera une réflexion, en concertation avec les départements et communes, sur les reclassement et déclassement des voieries en fonction de l’importance du trafic.

La réalisation du parti d’aménagement devra également répondre aux enjeux du développement durable. En effet, les projets purement routiers sont désormais dépassés. Les aménagements prévus ne doivent plus seulement être pratiques et sûrs : ils doivent aussi être esthétiques, s’intégrer harmonieusement dans le paysage et limiter autant que possible l’impact écologique. Le respect du paysage sera pris en compte dès la conception de nos projets.

Le schéma directeur des routes s’intégrera dans un plan de déplacement régional faisant le lien avec les autres modes de transports et, en particulier, avec l’offre que fournira à terme le train. En effet une liaison entre Ajaccio et Bastia d’une durée inférieure à 3 heures, associée au confort offert par les nouveaux autorails devrait concurrencer la route et offrir une alternative effective à la voiture. Dans les zones urbaines et périurbaines des agglomérations de Bastia et Ajaccio, la mise en place d’une gestion centralisée de voie unique et à terme le doublement des voies, permettant d’augmenter le cadencement des trains devraient également offrir une nouvelle offre de transport crédible et attractive.

La reprise des travaux du PADDUC permettra de définir les principes de la localisation des grandes infrastructures et des grands équipements en liaison avec les perspectives du développement économique, agricole, social, culturel et touristique de l'ile.

Pour en savoir +, téléchargez la délibération de l'Assemblée de Corse du 23 juin 2011

Déclinaison du parti d'aménagement à long terme par route territoriale de Corse

Objectifs :
Améliorer la sécurité de la route territoriale
Garantir la capacité de l’axe
Mener une réflexion avec les communes et départements sur l’aménagement des traverses.
Cliquez ici pour savoir +

Objectifs : 
Améliorer le confort sur la liaison Ajaccio-Bastia en désengorgeant les entrées/sorties des deux agglomérations. Cette amélioration passe par une réflexion sur des aménagements conférant à la route territoriale la capacité nécessaire à l’évacuation des flux 
Améliorer la sécurité de la route territoriale
Améliorer le temps de parcours avec la généralisation sur l’ensemble de l’axe de créneaux de dépassement
Mener une réflexion avec les communes et départements sur l’aménagement des traverses. 
Cliquez ici pour savoir +

Objectifs : 
Améliorer la sécurité de la route territoriale
Mener une réflexion avec les communes et départements sur l’aménagement des traverses
Cliquez ici pour savoir +


Objectifs : 
Améliorer la sécurité de la route territoriale
Améliorer le temps de parcours avec la généralisation sur l’ensemble de l’axe de créneaux de dépassement Mener une réflexion avec les communes et départements sur l’aménagement des traverses
Cliquez ici pour savoir +


Objectifs : 
Améliorer la sécurité de la route territoriale
Améliorer le temps de parcours
Cliquez ici pour savoir +
1comptage_routier.pdf Carte de la Corse.pdf  (580.2 Ko)