Collectivité Territoriale de Corse

Séminaire « Opendata Corsica, l’ouverture des données publiques : enjeux et stratégies pour la Corse », les 7 et 8 septembre 2017 à Aiacciu

Vendredi 1 Septembre 2017




Le Président du Conseil Exécutif de Corse a ouvert aujourd’hui à 14h00, au Palais des congrès d’Aiacciu le séminaire « Opendata Corsica, l’ouverture des données publiques : enjeux et stratégies pour la Corse », en présence du Président d’Opendata France.

Organisé par la Collectivité territoriale de Corse, ce séminaire s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent participer à l’ouverture des données publiques et plus particulièrement aux communes, EPCI, acteurs du développement, élus, associations, entrepreneurs, citoyens.

C’est en 2013 que la Collectivité territoriale de Corse a initié sa stratégie régionale en faveur de l’ouverture des données publiques intitulée Opendata Corsica (délibération 13/017 de l’Assemblée de Corse).

Depuis 2016, la démarche Opendata Corsica se renforce afin de sensibiliser les collectivités locales et territoriales, ainsi que les structures décentralisées de l’Etat à la mise à disposition de leurs données au public.
Elles peuvent se réaliser grâce au portail www.opendata.corsica qui a été ouvert en 2005. Ce portail web met à disposition de façon ouverte, libre de droits et gratuite, près de 200 jeux de données relatifs à la Corse couvrant de nombreux domaines issus des directions, agences et offices de la CTC et des collectivités insulaires.

Cette stratégie numérique novatrice de la CTC a été consacrée par « la loi pour une République numérique » du 7 octobre 2016, qui est venue conforter au plan national la démarche d’ouverture des données publiques. Cette loi s’impose désormais aux institutions publiques de l’Etat et aux collectivités de plus de 3 500 habitants.

L'OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES : UN ENJEU POUR LES COLLECTIVITÉS

L'ouverture des données publiques suscite aujourd'hui un intérêt croissant de la part des entreprises aux niveaux national, européen et international, donnant ainsi lieu à de nombreuses initiatives de la part des collectivités, notamment de grandes villes et de communautés urbaines. Il s'agit ici d'une problématique qui concerne l'administration au sens large.
Elle répond pour les collectivités et les acteurs des territoires à une exigence de transparence de l'action publique qui lui permettra de développer de nouveaux services numériques dans le cadre du développement économique, social, culturel et de l'aménagement du territoire. L'ouverture des données publiques témoigne d'une évolution profonde de la façon d'envisager l'usage des données et l'émergence de services numériques innovants autour de l'action publique et de son appropriation par les citoyens et les entreprises.
 

OPENDATA CORSICA : PRINCIPES ET MOTIVATIONS

Si la réutilisation des données est un droit qui s'impose aux acteurs publics, la démarche Opendata en Corse (désignée Opendata Corsica) est une démarche volontariste de la Collectivité territoriale de Corse. Elle a voulu maîtriser, expérimenter, afin de prendre les bonnes décisions et d’adapter l’approche au contexte insulaire.

Pour cela elle a intégré sa démarche d’appropriation de l’Opendata dans un contexte euro-méditerranéen et s’est engagée dans le projet HOMER (cf. http://www.homerproject.eu/) aux côtés de nombreuses institutions méditerranéennes de l’Italie, à la Grèce, au Monténégro, en passant par Chypre, Malte et la Slovénie.

En effet, l'ouverture des données publiques révèle de forts enjeux pour la Corse.
Le premier enjeu est celui de créer une nouvelle culture de la donnée et de son partage dans nos collectivités et institutions publiques. Ceci permettra à la donnée publique de devenir un " bien commun immatériel " disponible et à la disposition du plus grand nombre.
Le second s'attache à renforcer la transparence de l'action publique de nos collectivités.
Le troisième concerne l'efficience et l'innovation de l'action publique. En effet Opendata constitue pour la société civile et entrepreneuriale un levier permettant d'enrichir les analyses, affiner les points de vue, créer de nouveaux services et de nouveaux usages.
Le dernier enjeu consiste à ouvrir la voie à une nouvelle gouvernance de l'action publique et à différentes formes de démocratie ouverte et participative.

L'Opendata constitue un formidable catalyseur d'initiatives et d'innovation pour l'ensemble des acteurs du développement de la Corse et peut se révéler un vecteur d'émancipation de la société insulaire.

Enfin, Opendata Corsica s’attache à ce que les données que possèdent la CTC, ses agences et offices, ainsi que celles des autres institutions publiques de Corse, soient valorisées et constituent un patrimoine immatériel, bien commun de l'ensemble de la société insulaire :
- les chercheurs, enseignants pourront y trouver matière à nourrir leurs travaux et expériences ;
- les développeurs informatiques pourront créer des services innovants utilisant ces données ;
- les citoyens et journalistes y trouveront des informations brutes utiles à leurs analyses ;
- les entreprises pourront fournir une valeur ajoutée à ces données en créant de l'emploi et de la richesse en Corse.

Cette rencontre vise à permettre aux acteurs publics insulaires de bénéficier de retours d’expérience de nombreux participants de nationalités différentes, de sensibiliser aux bonnes pratiques, de susciter l’adhésion et de renforcer la démarche corse d’ouverture des données publiques.
 

Ce séminaire, qui se nourrira des expériences menées à l’initiative de l’association OPENDATA FRANCE constituée d’élus et d’entreprises, participe à la prise de conscience au sein des institutions publiques en Corse des bénéfices de l’ouverture des données. Dans un même temps il veut tracer les pistes d’action et de collaboration afin d’enrichir et d’améliorer la démarche et d’élargir le corpus des données disponibles. Il cherchera à stimuler l’émergence d’une communauté d’utilisateurs susceptible de valoriser les données et d’innover dans ce domaine.

Le programme du séminaire permettra lors de sa première journée d’évoquer les fondamentaux de l’Opendata.
Le deuxième jour sera consacré aux modalités de mise en œuvre de la démarche. Pour cela il évoquera:
- l'ouverture des données publiques dans un contexte législatif,
- l'open data de l'offre et de la demande,
- les données produites par les citoyens,
- la gouvernance des données à l'échelle du territoire,
- les formats et les outils de data visualisation.