Collectivité Territoriale de Corse

Signature de la Charte de la langue corse par Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse et Vincent Perfettini, Directeur général de la Société VITO Corse le 20 février 2012

Lundi 20 Février 2012



Signature de la Charte de la langue corse par Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse et Vincent Perfettini, Directeur général de la Société VITO Corse le 20 février 2012
Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de Corse, et Vincent Perfettini, Directeur général de la Société VITO Corse, ont signé la Charte de la langue corse, le lundi 20 février 2012, à 14h00, à l’Hôtel de la Collectivité Territoriale de Corse, en salle 2, en présence de Pierre Ghionga, Conseiller exécutif délégué à la  langue corse.

Cette charte vise à renforcer l’usage et la visibilité de la langue corse dans la vie sociale et dans l’espace public (collectivités locales, services publics, associations, chambres consulaires, entreprises…). Elle s’inscrit dans le cadre du « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse (2007-2013) » adopté par l’Assemblée de Corse en juillet 2007 et prolongé par la feuille de route de Pierre Ghionga (juillet 2011).

Depuis février 2009, 80 communes ont adhéré à la Charte de la langue corse. Récemment celles-ci ont été rejoint par la communauté de communes de la Costa Verde. Le CNFPT, l’Office de l’environnement de Corse, le Conseil général de Haute-Corse, le SCB, la Ligue corse d’échecs, l’ACA, la CADEC, le Gazélec et l’Agence du tourisme de la Corse ont  également adhéré à ce dispositif.

En devenant la première entreprise privée à signer la charte de la langue, la société ViTO Corse s’engage à son tour pour la promotion de la langue corse et s’associe concrètement au processus collectif qui vise à donner à la langue corse toute sa dimension au sein de la société.

Téléchargez le dossier de presse

dp_signature_charte_vito.pdf DP Signature Charte VITO.pdf  (987.71 Ko)


La politique de la Collectivité Territoriale de Corse

Signature de la Charte de la langue corse par Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse et Vincent Perfettini, Directeur général de la Société VITO Corse le 20 février 2012
Dans le cadre de la politique initiée en faveur de la promotion de la langue corse, la Collectivité Territoriale de Corse a adopté un plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse.

Il vise à affirmer l’importance de la langue corse en tant lien social, en mobilisant l’ensemble des acteurs insulaires autour d’un consensus relatif aux enjeux du développement et de la diffusion de la langue dans tous les champs de la vie sociale.

Ainsi, la politique linguistique repose sur deux axes de développement qui sont deux projets en interaction :
  1. Le projet éducatif (Cahier n° 5 « lingua è cultura corsa » du PRDF), adopté par l’Assemblée de Corse le 29 juin 2006 qui vise à installer le bilinguisme précoce français-corse pour aller vers le plurilinguisme préconisé par l’Europe.
  2. Le projet sociétal : le « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistiques », voté à l’unanimité par l’Assemblée de Corse le 26 juillet 2007, vise à favoriser l’usage de la langue corse dans tous les domaines de la société (pratique familiale, usage administratif, usage au sein des entreprises, dans les media, dans les secteurs professionnels, dans les secteurs enfance et loisirs jeunesse, etc).

Dans le droit fil de la feuille de route de Pierre Ghionga (juillet 2011), de nouvelles perspectives sont ouvertes, avec la préparation d’une nouvelle planification.

L’adhésion de VITO à la Charte de la langue corse

Signature de la Charte de la langue corse par Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse et Vincent Perfettini, Directeur général de la Société VITO Corse le 20 février 2012
Au sein du projet sociétal, la « Charte de la langue corse » a été initiée pour favoriser l’utilisation du corse dans les collectivités publiques, les administrations, les entreprises et le tissu associatif ; elle concerne différents domaines : la formation des personnels, le développement de la communication externe et interne, la signalétique, l’accueil du public...

Elle est constituée de deux documents :  
  • Le premier, « Principes et engagements communs », concerne les collectivités locales, services publics, entreprises et associations et fixe les engagements de l’organisme signataire qui :
   § reconnaît qu’en Corse l’usage de la langue corse est naturel dans la vie économique et sociale et dans l’espace public, aux côtés de la langue française ;
   §  considère que tout un chacun a droit à une formation à la langue corse, qui est un facteur de cohésion sociale, d’intégration et de développement dans notre société ;
estime devoir s’engager dans le processus collectif qui permettra à la langue corse de trouver toute sa place dans la société.
 
  • Le second, « Niveaux de certification », spécifique aux communes,  il précise les actions qui seront mises en place par la collectivité signataire selon le niveau d’engagement souhaité.
 Pour les entreprises, les associations ou les services publics autres que les communes, il s’agit de signer le document « Principes et engagements communs » et d’engager des actions précises, sous forme d’ « engagements spécifiques » s’inspirant de celles définies pour les communes.

Depuis février 2009, 80 communes ont adhéré à la Charte de la langue corse. Récemment celles-ci ont été rejoint par la communauté de communes de la Costa Verde. Le CNFPT, l’Office de l’environnement de Corse, le Conseil général de Haute-Corse, le SCB, la Ligue corse d’échecs, l’ACA, la CADEC, le Gazélec et l’Agence du tourisme de la Corse ont  également adhéré à ce dispositif.

La société VITO s’engage à son tour pour la promotion de la langue corse et s’associe concrètement au processus collectif qui vise à donner à la langue corse toute sa dimension au sein de la société.

En signant aujourd’hui cette Charte, VITO Corse s’engage à continuer les actions que la société a déjà engagées en faveur de la langue corse et à  en mettre en œuvre de nouvelles :
  1. Message bilingue sur le répondeur de l’entreprise, avec formule de lancement en corse 
  2. Marquage en langue corse ou bilingue sur les véhicules de l’entreprise et/ou le matériel technique et professionnel 
  3. Cartons d’invitation bilingues pour les manifestations organisées par l’entreprise (conférences de presse, événements, rencontres professionnelles…) 
  4. Cartes de visite bilingues pour les chefs de service 
  5. Diffusion d’encarts et de spots publicitaires bilingues dans la presse écrite et audiovisuelle 
  6. Mise en ligne d’une version bilingue du site Internet de l’entreprise 
  7. Présence visible et forte de la langue corse dans les documents de communication de l’entreprise 
  8. Possibilité clairement signalée d’un accueil bilingue dans les services de l’entreprise 
  9. Réalisation d’une enquête sur le degré de connaissance en langue corse auprès du personnel de l’entreprise ;
  10. Sensibilisation à la pratique de la langue corse par les revendeurs dans les stations VITO 
  11. Actions spécifiques proposées par le signataire : mise en place d’une carte de fidélité clients « Corsicarta » commercialisation de produits avec une appellation en langue corse (ex : lubrifiant moteur = oliu per mutori).

La généralisation de l’usage de la langue Corse se fera progressivement en fonction des obligations calendaires et stratégiques de l’entreprise VITO Corse.

Le délai de réalisation de l’ensemble des actions retenues par VITO Corse est de 36 mois  à compter de la ratification de la charte.