Collectivité Territoriale de Corse

Signature de la charte de la langue corse par Corse Matin hier à la CTC

Jeudi 14 Juillet 2016



SIGNATURA DI A CARTULA DI A LINGUA CORSA DA CORSE-MATIN

Gilles Simeoni, Presidente di u Cunsigliu esecutivu di Corsica, Ghjuvan’Guidu Talamoni, Presidente di l’Assemblea di Corsica è Saveriu Luciani, Cunsigliere esecutivu in carica di a Lingua Corsa fermanu a Cartula di a Lingua Corsa, in prisenza di Roger Antech, Direttore di Corse Presse.

A pulitica di a Cullettività territuriale di Corsica
U pianu di sviluppu di a Lingua Corsa di a Cullettività territuriale di Corsica hà per scopu d’accertà l’impurtanza di a Lingua Corsa cum’è leia suciale, mittendu in ballu l’inseme di l’attori isulani ingiru à un accunsentu tucchendu à a sfida di u sviluppu è di a sparghjera di a lingua corsa in ogni duminiu di a vita suciale.
Tandu, a pulitica linguistica s’arremba annant’à duie vie di sviluppu chì sò dui prughjetti in interazzione :
- u prughjettu educativu da stallà u bislinguisimu primaticciu francese-corsu per avviassi versu u prurilinguisimu racummandatu da l’Europa.
- u prughjettu sucietale da favurisce l’adopru di a Lingua Corsa in ogni duminiu di a sucetà (pratica famigliale, usu amministrativu, adopru in l’imprese, in i media, in i settori prufissiunali, in i settori di a zitellina è a ghjuventù, l’asgiu, ecc,...).
Incù l’aduzzione da l’Assemblea di Corsica di e « pruposte per un statutu di cuufficialità è di rivitulita di a Lingua Corsa » per via di a deliberazione di u 17 di maghju di u 2013 è u votu di un pianu novu di sviluppu « Lingua 2020 » per via di a deliberazione di u 16 d’aprile di u 2015, scopi novi di prugressione versu a nurmalizazione di a lingua è una sucetà bislingua, in un prucessu di « cuufficializazione », sò stati decisi.

L’adesione di Corse-Matin à a Cartula di a Lingua Corsa
Corse-Matin hè un cutidianu di stampa regiunale spartu in Corsica è in u territoriu PACA. Media di prussimità, stu ghjurnale hè un vettore sicuru è impurtante di prumuzione di a Lingua Corsa frà a pupulazione.
Firmendu a Cartula di a Lingua Corsa è mittendu in opara l’azzione di prumuzione scelte, Corse- Matin hè l’assicuranza d’un incontru in Lingua Corsa ogni ghjornu.
In core à u prughjettu di sucetà, a « Cartula di a Lingua Corsa » hè stata messa in anda da favurisce l’adopru di u corsu in e cullettività publiche, l’amministrazione, l’imprese è l’associi. Tocca à parechji duminii : a furmazione di i parsunali, u sviluppu di a cummunicazione sterna è interna, a signaletica, l’accolta di u publicu ...

Dui ducumenti a custituiscenu :
U primu « Principii è impegni cumuni », tocca à e cullettività lucale, servizii publichi, imprese è associi è stabulisce l’impegni di l’urganisimu signatariu chì :
  • ricunnosce chì in Corsica hè naturale l’adopru di a Lingua Corsa in a vita ecunomica è suciale è in u spaziu publicu, à paru incù a lingua francese ;
  • cunsidereghja chì ognunu t’hà u dirittu à una furmazione à a Lingua Corsa chì hè un mezu di cuesione suciale, d’integrazione è di sviluppu in a sucetà chì ghjè nostra ;
  • li si pare un duvere d’impegnassi in a mossa cullettiva chì hà da parmette à a lingua corsa di truvà a piazza chì ghjè soia in a sucetà.

U sicondu, « Livelli di certificazione », specificu à e cumune, precizeghja l’azzione chì saranu messe in opara da a cullettività signataria sicond’à u livellu d’impegnu sceltu.

Inquant’ à l’imprese, l’associi o i servizii publichi fora di e cumune, tocca à firmà u ducumentu « Principii è impegni cumuni » è à sceglie azzione pricise, cum’è « impegni specifichi » pigliendu esempiu annant’à l’uperazione allistinate pè e cumune.

Oghje ghjornu, 121 cumune, sia più d’un terzu di a cumune di Corsica frà e quale e più maiò, eppò e cumunità di cumune di Costa Verde, di u Centru, di u Taravu, di u Bacinu di Vita di Lisula è quella di u Fiumorbu anu firmatu a Cartula di a Lingua Corsa. E cullettività, i stabulimenti publichi è l’uffizi si mubilizeghjanu anch’elli da firmà sta Cartula cum’è : l’Uffiziu di l’ambiente di a Corsica, l’Agenza di u turisimu di a Corsica, l’Agenza di sviluppu ecunomicu di a Corsica, e Camare d’Agricultura di u Cismonte è di u Pumonti, l’Uffiziu di l’ecchippamentu Idolicu di Corsica, l’Uffiziu di u sviluppu agriculu è rurale di Corsica, u Centru naziunale di a funzione publica territuriale, a Camara di Cummerciu è d’Industria di u Cismonte, u Cunsigliu generale di u Cismonte.
Tant’altri attori di a sucetà isulana, privati, spurtivi o associi s’impegnanu anch’elli à prò di sta mossa di prumuzione di a Lingua Corsa. Tandu, a Cascia di Sviluppu di a Corsica, VITO Corsica, Luciani Distribuzioni, a Lega Corsa di Scacchi, l’ACA, u GFCOA, u ghjurnalettu In Piazza, l’associu « Accademia di i Vagabondi », a Casa Balanina di a Lingua, a Federazione di i Cacciadori di u Pumonti, l’associu di u festivale di u filmu di Lama, l’associu a Casa di u Populu Corsu d’Issy-les-Moulineaux, l’Amichevule di Corsi di Marseille, Montpellier è Aix-en-Provence, u Serviziu Dipartimentale di i Fochi è d’Aiutu di u Cismonte, l’Unione Regiunale di i Prufissiunali di a Salute, u sindicatu mistu di u circondu di Balagna, a Federazione di e Fiere Rurale Agricule è Artisgianale di Corsica, Air Corsica, La Poste di Corsica, l’Usservatoriu Regiunale di a Salute in Corsica, l’Aiutu Casanu in u Rurale di u Pumonti, u gruppamentu medicusuciale A stella, u Caminu di farru di a Corsica è pocu fà u SCB, chì hà rinnuvatu a so adesione, facenu parte di i signatarii di a cartula.

L’impegni specifichi di Corse-Matin :
Firmendu oghje sta Cartula, Corse-Matin s’impegna à prò di a Lingua Corsa per via di a realizazione di
parechje azzione specifiche :
  • Messa in piazza di un pianu di furmazione in Lingua Corsa pè l’inseme di u parsunale di Corse- Matin dopu fatta un inchiesta interna da valutà i bisogni ;
  • Prisenza di a Lingua Corsa in i mezi di cummunicazione è d’affisera di Corse-Matin ; 
  •   Messa in piazza di e tistere bislingue ;
  • Affissera di e date in Lingua Corsa ;
  • Integrazione di a Lingua Corsa in i cuntenuti permanenti di u ghjurnale ;
  • Integrazione di a Lingua Corsa in u cuntenutu scrittu di e pagine d’infurmazione lucale ;
  • Messa in opara di una cronaca settimanale in Lingua Corsa ;
  • Adopru di a tupunimia tradiziunale corsa ;
  • Integrazione di ghjochi in Lingua Corsa ;
  • Publicità in Lingua Corsa o bislingua (carta, web, videò) ;
  • Cummunicazione puntuale di e mediatizazione di signatura di a Cartula di a Lingua Corsa ;
  • Studiu è creazione di una versione bislingua di u situ web è di l’appiecazione mubile parmettendu
    una cunsultazione in Lingua Corsa ;
  • Sparghjera d’infurmazione in Lingua Corsa annant’à e rete suciale cum’è Facebook, Tweeter, ecc... ;
  • Valurizazione di a Lingua Corsa in i supplementi pruposti da u ghjurnale ;
  • Designazione di un rifarente pè a messa in opara è u seguitu di sta Cartula.


Impegnati di manera franca à prò di a Lingua Corsa, Corse-Matin si scrive à long’andà in a mossa cullettiva chì hà cum’è scopu di dà à a Lingua Corsa a so dimensione entera in a sucetà. 

Signature de la charte de la langue corse par Corse Matin

Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse et Saveriu Lucinai, Conseiller exécutif en charge de la Langue Corse signent la « Charte de la Langue Corse» avec Corse-Matin en présence de Roger Antech, Directeur de Corse Presse.

La politique de la Collectivité territoriale de Corse
Le plan de développement de la langue corse de la Collectivité territoriale de Corse vise à affirmer l’importance de la langue corse en tant que lien social, en mobilisant l’ensemble des acteurs insulaires autour d’un consensus relatif aux enjeux du développement et de la diffusion de la langue dans tous les champs de la vie sociale.

Ainsi, la politique linguistique repose sur deux axes de développement qui sont deux projets en interaction :
- le projet éducatif visant à installer le bilinguisme précoce français-corse pour aller vers le plurilinguisme préconisé par l’Europe.
- le projet sociétal : visant à favoriser l’usage de la langue corse dans tous les domaines de la société (pratique familiale, usage administratif, usage au sein des entreprises, dans les media, dans les secteurs professionnels, dans les secteurs enfance et loisirs jeunesse, etc).

Avec l’adoption par l’Assemblée de Corse des « propositions pour un statut de co-officialité et la revitalisation de la langue corse » par la délibération du 17 mai 2013 et l’adoption d’un nouveau plan de développement « Lingua 2020 » par la délibération du 16 avril 2015, de nouveaux objectifs de progression vers la normalisation de la langue et une société bilingue, dans un processus de « coofficialisation », ont été assignés.

L’adhésion de Corse-Matin à la Charte de la Langue Corse
Corse-Matin est un quotidien de presse régionale diffusé sur la Corse et la région PACA. Ce statut de média de proximité fait de ce journal un vecteur sûr et important de promotion de la langue corse auprès de la population.
En adhérant à la Charte de la langue corse et en mettant en œuvre des actions de promotion choisies, Corse-Matin est l’assurance d’un rendez-vous en langue corse au quotidien.
Au sein du projet sociétal, la « Charte de la langue corse » a été initiée pour favoriser l’utilisation du corse dans les collectivités publiques, les administrations, les entreprises et le tissu associatif ; elle concerne différents domaines : la formation des personnels, le développement de la communication externe et interne, la signalétique, l’accueil du public...

Elle est constituée de deux documents :
Le premier, « Principes et engagements communs », concerne les collectivités locales, services publics, entreprises et associations et fixe les engagements de l’organisme signataire qui :
  • reconnaît qu’en Corse l’usage de la langue corse est naturel dans la vie économique et sociale et dans l’espace public, aux côtés de la langue française ;
  • considère que tout un chacun a droit à une formation à la langue corse, qui est un facteur de cohésion sociale, d’intégration et de développement dans notre société ;
  • estime devoir s’engager dans le processus collectif qui permettra à la langue corse de trouver toute sa place dans la société.

Le second, « Niveaux de certification », spécifique aux communes, il précise les actions qui seront mises en place par la collectivité signataire selon le niveau d’engagement souhaité.

Pour les entreprises, les associations ou les services publics autres que les communes, il s’agit de signer le document « Principes et engagements communs » et d’engager des actions précises, sous forme d’ « engagements spécifiques » s’inspirant de celles définies pour les communes.

À ce jour, 121 communes, soit plus d’un tiers des communes de Corse dont les plus importantes, ainsi que les communautés de communes de Costa Verde, du Centre-Corse, du Taravu, du Bassin de Vie de l’Ile-Rousse et celle du Fium’Orbu ont adhéré à la Charte de la langue corse. Les collectivités, établissements publics et offices se mobilisent également pour adhérer à la charte de la langue corse comme : l’Office de l’Environnement de Corse (OEC), l’Agence du Tourisme de la Corse (ATC), l’Agence de Développement Economique de Corse (ADEC), les chambres d’agriculture de Haute-Corse et de Corse du Sud, l’Office de l’Equipement Hydraulique de Corse (OEHC), l’Office du Développement Agricole et Rural de Corse (ODARC), l’Agence d’Aménagement durable de planification et d’Urbanisme de la Corse (AAUC), le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Corse, le Conseil Général de Haute-Corse.
D’autres acteurs de la société insulaire, privés, sportifs ou associatifs s’investissent eux aussi dans cette démarche de promotion de la langue corse. Ainsi, la Caisse de Développement de la Corse (CADEC), VITO Corsica, Luciani Distribuzioni, a Lega Corsa di Scacchi, le SCB, l’ACA, le GFCOA, In Piazza magazine, l’association « Accademia di i Vagabondi », a Casa Balanina di a Lingua, la fédération des chasseurs de Corse du Sud, l’association du festival du film de Lama et l’association a Casa di u Populu Corsu d’Issy-les-Moulineaux, les amicales de corses de Marseille, Montpellier et Aix-en-Provence, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse (SDIS 2B), l’Union Régionale des Professionnels de la Santé (URPS), le syndicat mixte du pays de Balagne, la Fédération des Foires Rurales Agricoles et Artisanales de Corse (FFRAAC), Air Corsica, La Poste de Corse, l’Observatoire Régionale de la Santé en Corse (ORS), l’Aide à Domicile en Milieu Rural de Corse du sud (ADMR 2A), le groupement médico-social A Stella, les Chemins de Fer de la Corse (CFC) et le SCB, qui a récemment renouvelé son adhésion, comptent parmi les signataires de la charte de la langue.

Les engagements spécifiques de Corse-Matin :
En adhérant à la charte de la langue Corse, CORSE-MATIN s’engage à œuvrer pour
la langue corse à travers différentes actions ciblées :
  • Mise en place d’un plan de formation en langue corse pour l’ensemble du personnel qui prendra appui sur une enquête interne menée préalablement pour définir les besoins
  • Présence de la langue corse dans les outils de communication et d’affichage de l’entreprise
  • Mise en place des têtières bilingues
  • Affichage des dates en langue corse
  • Intégration de la langue corse dans les contenus fixes du quotidien
  • Intégration de la langue corse dans le contenu rédactionnel relatif aux pages d’informations locales
  • Mise en place d’une chronique hebdomadaire en langue corse
  • Adoption de la toponymie corse
  • Intégration de jeux en langue corse
  • Publicité en langue corse ou bilingue (papier, web, vidéo)
  • Communication ponctuelle des médiatisations de signatures de la Charte de la langue corse
  • Etude et création d’une version bilingue du site web et de l’application mobile incluant une navigation en langue corse
  • Diffusion d’information en langue corse sur les réseaux sociaux de type Facebook, Tweeter, etc, ...
  • Valorisation de la langue corse dans les suppléments proposés par le quotidien
  • Désignation d’un référent pour la mise en œuvre de la présente charte.
 

Résolument engagé pour la promotion de la langue corse, Corse-Matin s’associe au processus collectif qui vise à donner à la langue corse toute sa dimension au sein de la société.