Collectivité Territoriale de Corse

Signature de la charte de la langue corse par la Casa di u populu corsu le 23 octobre 2012 à Issy les Moulineaux

51 rue du Général Leclerc

Lundi 22 Octobre 2012



Signature de la charte de la langue corse par la Casa di u populu corsu le 23 octobre 2012 à Issy les Moulineaux
Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de Corse et Pierre Ghionga, Conseiller exécutif chargé de la langue corse se rendront à Issy les Moulineaux en présence de son maire André Santini, mardi 23 octobre 2012 à 19h00 dans les locaux de la Casa di u populu corsu , pour la signature de la Charte de la langue corse par l’association.

La charte de la langue prévue par le « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse (2007-2013) », vise à renforcer l’usage et la visibilité de la langue corse dans la vie sociale et dans l’espace public.

Depuis février 2009, 90 communes ont adhéré à la Charte de la langue corse. Récemment celles-ci ont été rejointes par les communautés de communes de la Costa Verde et du Centre Corse. Le CNFPT, l’ADEC, la CADEC, l’OEHC les Chambres d’Agriculture de Haute-Corse et de Corse du sud, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Haute-Corse, le Conseil Général de la haute-Corse, l’Office de l’Environnement de Corse, l’Agence du Tourisme de la Corse, l’entreprise ViTO Corse, In Piazza magazine, l’Accademia di i Vagabondi, a Casa Balanina di a Lingua, l’association du festival du film de Lama, la Ligue corse d’échecs, le SCB, l’ACA et le GFCOA, ont  également adhéré à ce dispositif.

En adhérant à la charte de la langue, l’association a Casa di u Populu Corsu, s’engage à son tour pour la promotion de la langue corse et s’associe concrètement au processus collectif qui vise à donner à la langue corse toute sa dimension au sein de la société.

La politique de la Collectivité Territoriale de Corse

Le plan de développement de la langue corse de la Collectivité Territoriale de Corse vise à affirmer l’importance de la langue corse en tant lien social, en mobilisant l’ensemble des acteurs insulaires autour d’un consensus relatif aux enjeux du développement et de la diffusion de la langue dans tous les champs de la vie sociale.

Ainsi, la politique linguistique repose sur deux axes de développement qui sont 2 projets en interaction :

- le projet éducatif (Cahier n° 5 « lingua è cultura corsa » du PRDF), adopté par l’Assemblée de Corse le 29 juin 2006 qui vise à installer le bilinguisme précoce français-corse pour aller vers le plurilinguisme préconisé par l’Europe.

- le projet sociétal : le « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistiques », voté à l’unanimité par l’Assemblée de Corse le 26 juillet 2007, vise à favoriser l’usage de la langue corse dans tous les domaines de la société (pratique familiale, usage administratif, usage au sein des entreprises, dans les media, dans les secteurs professionnels, dans les secteurs enfance et loisirs jeunesse, etc).

Dans le droit fil de la feuille de route de Pierre Ghionga (juillet 2011), de nouvelles perspectives sont ouvertes, avec la préparation d’une nouvelle planification.

L’adhésion de l’association a Casa di u Populu Corsu à la Charte de la langue corse

Signature de la charte de la langue corse par la Casa di u populu corsu le 23 octobre 2012 à Issy les Moulineaux
Au sein du projet sociétal, la « Charte de la langue corse » a été initiée pour favoriser l’utilisation du corse dans les collectivités publiques, les administrations, les entreprises et le tissu associatif ; elle concerne différents domaines : la formation des personnels, le développement de la communication externe et interne, la signalétique, l’accueil du public...

Elle est constituée de deux documents :  

Ø    Le premier, « Principes et engagements communs », concerne les collectivités locales, services publics, entreprises et associations et fixe les engagements de l’organisme signataire qui :
§ reconnaît qu’en Corse l’usage de la langue corse est naturel dans la vie économique et sociale et dans l’espace public, aux côtés de la langue française 
§  considère que tout un chacun a droit à une formation à la langue corse, qui est un facteur de cohésion sociale, d’intégration et de développement dans notre société estime devoir s’engager dans le processus collectif qui permettra à la langue corse de trouver toute sa place dans la société.

Ø        Le second, « Niveaux de certification », spécifique aux communes,  il précise les actions qui seront mises en place par la collectivité signataire selon le niveau d’engagement souhaité.

Pour les entreprises, les associations ou les services publics autres que les communes, il s’agit de signer le document « Principes et engagements communs » et d’engager des actions précises, sous forme d’ « engagements spécifiques » s’inspirant de celles définies pour les communes.

Depuis février 2009, 90 communes ont adhéré à la Charte de la langue corse. Les collectivités, établissements publics et offices se mobilisent également pour adhérer à la charte de la langue corse comme : l’Office de l’Environnement de Corse (OEC), l’Agence du Tourisme de la Corse (ATC), l’Agence de Développement Economique de Corse (ADEC), les chambres d’agriculture de Haute-Corse et de Corse du Sud, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), l’Office de l’Equipement Hydraulique de Corse (OEHC), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Corse, le Conseil Général de Haute-Corse, les communautés de communes de Costa Verde et du Centre-Corse.

D’autres acteurs de la société insulaire, privés, sportifs ou associatifs s’investissent eux aussi dans cette démarche de promotion de la langue corse. Ainsi, la Caisse de Développement de la Corse (CADEC), ViTO Corsica, a Lega Corsa di Scacchi, l’ACA, le GFCOA, le SCB, In Piazza magazine, l’Accademia di i Vagabondi, a Casa Balanina di a Lingua et l’association du festival du film de Lama comptent parmi les signataires de la charte de la langue.

En signant la charte de la langue corse, l’association a Casa di u Populu Corsu s’engage à travers différentes actions :
  • Papier à en-tête de l’association bilingue 
  • Signalétique bilingue externe de l’association 
  • Message bilingue sur le répondeur de l’association avec formule de lancement en corse 
  • Mise en place d’actions de formation pour l’apprentissage et la pratique de la langue corse 
  • Promotion de la charte de la langue corse 
  • Communication de l’association bilingue ou en langue corse systématique (documents de communication, site internet, affiches, cartons d’invitation, etc.)
  • Communication en faveur de l’enseignement de la langue corse et sa diffusion dans la société 
  • Promotion et diffusion de la culture corse

engagements_specifiques_casa_di_u_populu_corsu.pdf Engagements spécifiques casa di u populu corsu.pdf  (135.08 Ko)
impegni_specifichi_di_a_casa_di_u_populu_corsu.pdf Impegni specifichi di a casa di u populu corsu.pdf  (129.71 Ko)


La campagne de communication pour la promotion de la langue corse

Signature de la charte de la langue corse par la Casa di u populu corsu le 23 octobre 2012 à Issy les Moulineaux
Une  campagne de promotion de langue corse est développée depuis avril 2009. Différents supports de communication s’adressent à deux publics en particulier :
  • les familles, pour les sensibiliser aux bienfaits du bilinguisme pour les enfants
  • les collectivités locales et les entreprises, pour les inciter à s’engager à appliquer la Charte de la langue corse.
Enfin, la campagne de communication répond à l’objectif de valorisation de la politique linguistique que mène la Collectivité Territoriale de Corse depuis 1991.

Les outils de communication :
  • Un livret d’information  : édité à 10 000 exemplaires, il a pour objet d’expliquer aux familles l’enseignement de la langue corse au sein du système éducatif
  • Une fiche d’information  : insérée dans le dossier d’inscription en sixième, elle informe les parents sur le dispositif d’enseignement au collège. C’est ainsi que le nombre d’élèves apprenant le corse en sixième est passé de 68% à 83% en 3 ans
  • Une brochure de présentation de la « Charte de la langue corse » : ce document s’adresse à tous types d’organismes signataires (communes, associations entreprises…). Il présente les objectifs de la Charte et son mode d’emploi. En annexe, pour les communes, il récapitule les actions obligatoires et celles à choisir pour obtenir les différents niveaux de certification possibles
  • Un diplôme  : ce document en langue corse atteste du niveau atteint par l’organisme signataire une fois les actions réalisées.
  • Une plaque de stickers : ludiques et originaux, ces autocollants dont le logo symbolise le bilinguisme peuvent être affichés dans tous les lieux publics et visent à faciliter l’accueil en langue corse et à encourager sa pratique.
Les événements :

Ils visent à sensibiliser le public à la nécessité de transmettre et de promouvoir la langue corse et à faire partager ressources, connaissances et information.

Linguimondi : la première édition de la fête européenne des langues qui s’est déroulée à Bastia les 24 et 25 septembre dernier a remporté un vif succès populaire. Elle sera renouvelée chaque année.

D’autres événements ponctueront l’année : a simana di a lingua, très suivie pour sa première édition et qui s’est déroulée du 4 au 10 juin, annata literaria autour d’auteurs et la deuxième édition de luinguimondi sur Ajaccio qui aura lieu au mois de septembre...

Contacts

Service communication
François-Dominique de Peretti
Francois.deperetti@ct-corse.fr
04 95 51 65 32

Direction de la langue Corse 
Françoise Graziani
Francoise.Graziani@ct-corse.fr
04 95 51 66 02

Bernard Ferrari
Bernard.Ferrari@ct-corse.fr
04 95 51 69 43