Collectivité Territoriale de Corse

Signature du Cahier des charges de la concession de l'aéroport de Figari (2005-2020)

Dimanche 26 Février 2006



Signature du Cahier des charges de la concession de l'aéroport de Figari (2005-2020)
Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse et Raymond Ceccaldi, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Ajaccio et de la Corse du Sud ont signé, ce jour à l'aéroport de Figari, le cahier des charges de la nouvelle concession de l'aéroport de Figari, en présence de Camille de Rocca Serra, Député de la Corse du Sud et Président de l'Assemblée de Corse.

Cette signature intervient donc après celles de l'aéroport de Calvi, de l'aéroport d'Ajaccio et des concessions portuaires et aéroportuaires de Bastia.

L'aéroport de Figari, relevant des compétences de la Collectivité Territoriale de Corse, était géré par la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Ajaccio et de la Corse du Sud, sous le régime des Autorisations d'Occupation Temporaire délivrées par l'Etat.

Il convient de rappeler que les transferts de compétences, dévolus par la loi du 22 janvier 2002, ont entraîné le transfert des biens meubles et immeubles utilisés par l'Etat, dont font partie les ports et aéroports de l'Ile, dans le patrimoine de la Collectivité Territoriale de Corse.

C'est donc dans ce cadre, et consciente de l'enjeu que représentent les infrastructures de transports pour le développement de la Corse, que la Collectivité Territoriale de Corse, a décidé de renouveler les concessions portuaires et aéroportuaires aux deux Chambres de Commerce et d'Industrie de l'Ile.

Ainsi, conformément à la décision unanime de l'Assemblée de Corse, du 15 décembre 2005, il a été décidé de renouveler la concession de Figari à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Ajaccio et de la Corse du Sud, pour une durée de 15 ans (2005-2020).

Pour le Président du Conseil exécutif de Corse : « Cette convention s'inscrit tout à fait dans le cadre de la stratégie d'aménagement du territoire de la Collectivité Territoriale de Corse et plus particulièrement de la politique de desserte aérienne de la Corse. C'est le fruit d'un partenariat constructif entre la CTC et la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Ajaccio et de la Corse du Sud. Un comité de suivi, que je présiderai, s'assurera de leur bonne application et de la poursuite des objectifs à atteindre qui sont, en définitive, les objectifs de notre Collectivité, et donc ceux de la Corse».


télécharger la délibération de l'Assemblée de Corse n°05/257