Collectivité Territoriale de Corse

Simone Guerrini présente le projet de réhabilitation du couvent Saint François

Vendredi 3 Février 2006



Projet de réhabilitation du Couvent Saint François

Simone Guerrini présente le projet de réhabilitation du couvent Saint François
Simone Guerrini, Conseiller exécutif en charge de la Culture et du Patrimoine, a tenu une conférence de presse le vendredi 3 février 2006, à 15h00 à la villa Ker Maria (Ville di Pietrabugno).

Elle a présenté à cette occasion, le projet d'aménagement du couvent Saint François et a précisé le rôle et la place de l'Outil Technique de Conseil et de Développement Culturel dans le cadre de la mise en oeuvre des orientations de la politique culturelle de la Collectivité Territoriale de Corse, votées par l'Assemblée de Corse en novembre 2005.



Rappel historique

C'est dans la seconde moitié du XVIème siècle que se déroulèrent les phases essentielles de la construction de l'édifice du couvent Saint François, plus précisément du milieu du XVIème siècle.

Vers 1660, les chapelles latérales communicantes formant les vaisseaux latéraux de la nef, au nombre de dix huit, sont achevées, et le parvis en mosaïque de galets terminé en 1674.
Après l'expulsion des religieux lors de la Révolution, le Génie militaire adaptera l'édifice à ses fonctions nouvelles d'hôpital militaire prend.

De cet imposant édifice classique, lieu du Chef d'Ordre, vestige insigne de l'activité des franciscains en Corse à présent inscrit dans la densité du centre urbain, subsiste, de nos jours, l'essentiel de la structure et de la distribution, altérées par la longue période d'occupation du génie militaire.

Le grand emmarchement du parvis de 1674, la porterie, les salles voûtées du rez-de- chaussée, l'espace du cloître, le volume du vaisseau principal de l'église, sont autant de témoins d'une riche histoire qu'une reconversion attentive permettra de réintégrer à un projet contemporain.


Propriété du bâtiment

Le bâtiment appartient actuellement à l'Etat (Ministère de l'intérieur et Ministère de la Défense). La surface hors d'œuvre est d'environ 4040 m2 et la surface utile ressort à 1980 m2

La Ville de Bastia doit se rendre prochainement acquéreur de l'ensemble du fait de son droit de préemption et pourra alors vendre à la Collectivité Territoriale de Corse l'ancien couvent et ses abords immédiats, conformément à un souhait exprimé à l'occasion de diverses réunions.


Coût du projet

L'ensemble de l'opération (acquisition et réhabilitation) représente un coût global de 4,5 millions d'euros.
Si l'opération est éligible au PEI, elle serait financée de la manière suivante :
- PEI (70 %)
- CTC (30 %)


Projet de réhabilitation et destination culturelle

La commune de Bastia mène une réflexion globale sur le quartier en s'orientant vers la création d'un « quartier des Arts » qui engloberait donc le couvent Saint François mais également, le Théâtre municipal, la Bibliothèque municipale, le centre culturel Una Volta…

Le projet de réhabilitation du couvent Saint François de la CTC s'insère donc dans ce projet global de « quartier des arts » de la ville de Bastia.

La Collectivité Territoriale de Corse prévoit donc d'y implanter :
  • l'antenne de Ecole Nationale de Musique et de Danse (ENMD)
  • des salles d'exposition pour le Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC Corse)
  • le Centre Méditerranéen de la Photographie (CMP)
  • des espaces mutualisables

Au sein de la CTC, la maîtrise d'ouvrage sera assurée par la Direction des Affaires Culturelles, la conduite d'opération par la Direction de l'Ingénierie du Bâtiment.
Le chef de projet est Madame Andrée Grimaldi-Gouth, chef du service Outil technique de Conseil et de Développement culturel


Calendrier

Si les procédures d'acquisition sont menées à terme rapidement, les études (programmation et maîtrise d'œuvre) devront pouvoir être réalisées en 2006 et les travaux pourront démarrer en 2007 pour une livraison à la rentrée 2009.

Télécharger le dossier de presse

couvent_saint_francois.pdf COUVENT SAINT FRANCOIS.pdf  (77.27 Ko)