Collectivité Territoriale de Corse

Territorialisation des politiques publiques de la Collectivité Territoriale de Corse

Réunion en Centre Corse et Plaine Orientale

Lundi 10 Décembre 2007



<i>Centre Corse</i>
Centre Corse
Dans le cadre des réunions de concertation sur la territorialisation des politiques publiques de la Collectivité Territoriale de Corse, le Président du Conseil exécutif, Ange Santini, s’est rendu lundi 10 décembre 2007 à Corte (Centre-Corse) et à Aléria (Plaine Orientale).

L’objectif de ces rencontres, qui associent élus locaux (maires, conseillers généraux, présidents de communautés de communes) et le sous-préfet d’arrondissement, est de valider le processus et les différents documents de synthèse concernant le développement et l’aménagement de leur territoire respectif.

Après la Balagne, le Président du Conseil exécutif a ainsi présidé les comités de pilotage des deux études stratégiques de développement réalisées à partir des diagnostics territoriaux du Centre Corse et de la Plaine Orientale.

S’agissant du Territoire du Centre Corse, le diagnostic a mis en relief trois points principaux

<i>Plaine Orientale</i>
Plaine Orientale
Un territoire en proie à de fortes disparités, sur les plans spatial, socio-économique et productif ; le tourisme étant par exemple peu développé eu égard à ses potentialités.

La persistance d’un grand nombre de « facteurs bloquants » parmi lesquels l’insuffisance d’ingénierie, l’absence de définition de priorités de développement, des pratiques concurrentielles déloyales et un levier financier trop faible.

Le diagnostic a dégagé des orientations pour un développement harmonieux et durable de l’économie de ce Territoire qui ont été présentées sous la forme d’une Charte de développement du Corte-Centre Corse qui privilégierait un tourisme durable, une ingénierie de l’espace rural et la facilitation de l’émergence de TPE et de PME.

S’agissant du Territoire de la Plaine Orientale, le diagnostic a relevé trois traits caractéristiques principaux

L’organisation de ce territoire ne répond plus aux réalités de la vie moderne.
Les services de la population sont relativement déficients.
L’économie du territoire offre de réelles potentialités mais présente également des faiblesses.


Le comité de pilotage a validé un projet de développement de ce Territoire qui se décline en trois axes : 
  • Favoriser le développement économique
  • Aménager l’espace 
  • Assurer un cadre de vie de qualité

Au terme de ces réunions, le Président du Conseil exécutif a appelé les élus locaux à poursuivre dans la
voie de la Territorialisation, à savoir :

La mise en place d’un conseil de développement du Territoire, chargé d’approuver une charte de développement

La négociation, puis la signature d’un contrat global de développement sur la période 2008-2013 entre la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat, le département -s’il le souhaite-, le Parc Naturel Régional de Corse et les communautés de communes concernées.

Ange Santini a également annoncé la mise en place d’une antenne de la CTC de plein exercice à Corte et en Plaine Orientale (lieu à définir) courant 2008, dont la responsabilité sera confiée à un animateur de développement territorial.