Collectivité Territoriale de Corse

Transport ferroviaire

Mercredi 5 Septembre 2012





1984, 2000, 2002 de nouvelles compétences

Depuis 1984, la région Corse est autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux soit 2 ans avant les régions expérimentales du continent. L'exploitation du réseau était toutefois confiée par décret à la SNCF.

En 2000, la région Corse, devenue Collectivité Territoriale de Corse en 1991, s'est vue confier le choix de contractualiser avec de nouveaux opérateurs ferroviaires. Après mise en concurrence, la SNCF a été retenue pour poursuivre l'exploitation des services voyageurs et marchandises.
Convention en cours avec la SNCF : du 31 août 2001 au 31 août 2011.
Une délibération de l'Assemblée de Corse du 17 février 2011 a adopté le principe du recours à une convention de service public pour l'exploitation de son chemin de fer pour une durée de 10 ans.

Lors de sa séance publique du 17 février 2011, l'Assemblée de Corse, après avis favorable de la Commission consultative des services publics locaux, a examiné les différents modes de gestion envisageables et s'est prononcée en faveur de la délégation de service public ainsi que sur les caractéristiques essentielles de la future convention (Délibération ).

Par une délibération  du 27 octobre 2011, l'Assemblée de Corse vote la création d'une société anonyme d'économie mixte pour l'exploitation des transports ferroviaires. Son siège social est fixé à Bastia, 20, place de la Gare, siège historique d'exploitation du réseau ferré de la Corse.

La loi du 22 janvier 2002 a transféré à la Collectivité Territoriale de Corse la propriété du réseau ferré corse, lui permettant d'en assurer ainsi la gestion, l'aménagement, le développement et éventuellement l'extension.
 
Le réseau ferroviaire de la Corse comporte 232 Km de voie comportant 2 lignes :
  • 1 ligne reliant Bastia à Ajaccio via Corté
  • 1 ligne de Balagne desservant Calvi et Ile Rousse à partir du nœud de correspondance situé à Ponte Leccia.

L'offre de transport, se déplacer

<i>La micheline sur le Pont du Vecchio</i>
La micheline sur le Pont du Vecchio
L'objectif poursuivi par la Collectivité Territoriale de Corse est triple :
  • tirer le meilleur parti d'un outil ferroviaire au service de son développement économique et touristique 
  • permettre le déplacement des habitants de la Corse entre les villes 
  • faciliter l'acheminement des marchandises 
L'offre de service sur ce réseau est aujourd'hui peu étoffée et se répartit en 3 grandes catégories des missions régionales régulières :
  • Des missions régionales régulières (Ajaccio/Bastia, Bastia/Calvi) 
  • Des missions périurbaines à Bastia et Ajaccio dont la fréquentation a doublé depuis 1 an  
  • Un train de plages entre Calvi et Ile Rousse 
Le niveau de trafic se situe au niveau de 30 millions de passagers/km pour 733 000 trains/km en 2009. Une augmentation de service a été décidée par l'Assemblée de Corse depuis le 6 septembre 2010 avec une offre kilométrique cible de 994 565 km.
L'objectif, à moyen terme, est de revenir à un temps de parcours entre Ajaccio et Bastia d'un peu moins de 3 heures, soit un gain de temps d'un tiers par rapport à 2004, de doubler l'offre et de faciliter l'accès au train pour en faire une véritable alternative à la voiture.

L'Assemblée de Corse a adopté le 27 juillet 2012 le schéma directeur des investissements sur le réseau ferré de la CTC