Collectivité Territoriale de Corse

U sinemà è l’audiovisivu

Vendredi 19 Septembre 2014



Dapoi più di 30 anni a Cullettività Territuriale di Corsica sustene u settore di l’audiovisivu è di u sinemà è dapoi 10 anni, accumpagna l’accolta di e filmere per via di a so cummissione di u filmu : Corsica Pôle Tournages


Un fonds d’aide dynamique

U sinemà è l’audiovisivu
La CTC soutient la création cinématographique et la production audiovisuelle sur le territoire à travers un fonds d’aides à la création et à la production dans le cadre de la convention tripartite signée entre le CNC, l’Etat et la CTC. 

Créé en 1986, ce fonds a évolué et a été structuré en 2005 au travers d’un règlement d’aides dans le cadre de la convention avec le CNC. 

Ce fonds a accompagné en 2013 les projets de 74 créateurs et sociétés de production pour un montant de2 298 750 €.
Ces aides concernent l’écriture, le développement, la production, la diffusion et la promotion des œuvres.


Ces aides couvrent la plupart des genres du long-métrage au court-métrage, du documentaire au téléfilm, de la captation de spectacles vivants en passant par l’animation, le video-art ou encore la création multimédia. 

Cette politique a été récompensée en festival pour les fictions TV et de nombreux documentaires, mais également en cinéma.

En partenariat avec le CNC

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) est placé sous l’autorité du Ministère chargé de la Culture.

Il délivre les autorisations d’exercice aux entreprises de production ou distribution, les agréments et autorisations pour les œuvres cinématographiques. Il tient les registres du cinéma et de l’audiovisuel (RPCA), dans lequel sont inscrits tous les actes relatifs à la création d’une œuvre audiovisuelle.

Il encadre également la programmation des salles de cinéma, contrôle la billetterie et les déclarations de recettes. 

Il recueille la taxe spéciale additionnelle (TSA) prélevée sur le prix des billets et délivre les autorisations d’exercice aux salles.

Quatre comités techniques audiovisuel et cinéma du fonds d'aides à la création et à la production

Les projets de cinéma et audiovisuel (tous genres confondus) sont examinés dans le cadre d’un comité technique audiovisuel et cinéma selon l'échéancier suivant.

1er comité :
Date limite de dépôt : 15/12/2016
Date de la réunion du comité* : fin février 2017
Vote en conseil exécutif : mars 2017
 
2e comité :
Date limite de dépôt : 01/03/2017
Date de la réunion du comité* : fin mai 2017
Vote en conseil exécutif : juin 2017
 
3e comité :
Date limite de dépôt : 01/06/2017
Date de la réunion du comité* : fin juillet 2017
Vote en conseil exécutif : septembre 2017
 
4e comité :
Date limite de dépôt : 31/08/2017
Date de la réunion du comité* : fin octobre 2017
Vote en conseil exécutif : novembre 2017
 
*Les dates des réunions du CT seront précisées ultérieurement.

Vous pouvez télécharger le règlement du fonds d'aide et la fiche technique correspondante à l'adresse suivante :
http://www.corse.fr/culture/Fonds-d-aide_a760.html

Corsica Pôle Tournages au service de l’accueil des tournages en Corse

U sinemà è l’audiovisivu
Créé par la Collectivité Territoriale de Corse en 2003, Corsica Pôle Tournages est un espace d’échanges, d’accueil et d’assistance aux professionnels de l’audiovisuel et du cinéma financé par la CTC et le CNC dans le cadre de la convention CTC/CNC et membre du réseau Film France.

Les services offerts par Corsica Pôle Tournages sont les suivants :
• mise à disposition de bases de données : techniciens, comédiens, figurants, fournisseurs, sociétés de production
• pré-repérages et repérages
• autorisations de tournages, relais avec les institutions insulaires
• soutien logistique (transport, hébergement, services divers…) et administratif. 

Depuis sa création, Corsica Pôle tournages a vu son activité évoluer d’année en année. L’évolution des productions endogènes et exogènes a permis la professionnalisation d’un noyau de techniciens et de comédiens insulaires. 

Corsica Pôle Tournages a ainsi accompagné et recensé le tournage de plus de 20 longs métrages, de plus de 20 fictions TV, d’une centaine de courts-métrages et près de 300 documentaires. Ces tournages ont représenté en moyenne près de 600 jours de tournage par an.

Si le documentaire tient une place à part dans l’activité audiovisuelle en Corse au regard du nombre important tourné chaque année du fait de la diffusion sur la chaîne France 3 Corse / ViaStella et du fort niveau de l’implication de la CTC (la Corse est en effet la 1ère région française en termes de soutien au documentaire), les longs métrages et les fictions TV permettent la professionnalisation de l’ensemble des corps de métiers (techniciens, comédiens…) et sont sources de retombées économiques significatives.

Le court métrage permet quant à lui de faire éclore une nouvelle génération de réalisateurs à l’instar de Thierry de Peretti ou de Caroline Poggi.

Un secteur à fortes retombées économiques

U sinemà è l’audiovisivu
La CTC soutient les 2 séries phare tournées en Corse.
Ainsi la série "Hôtel" avec un soutien de 180 000 € par saison (pour un budget de 650 000 € représentant des dépenses intégrales en Corse, puisque la série est tournée dans l'île et fait appel à des comédiens et techniciens insulaires).
Concernant la série "Mafiosa", celle-ci a été aidée à partir de 2010 pour la saison 3 (date de localisation du tournage en Corse) à hauteur de 200 000 € par saison. La dernière saison tournée en 2013, a permis d'engendrer près de 3 000 000 € de retombées économiques.
Enfin, la nouvelle série pour France 2 "Crimes et beauté" à également bénéficié du fonds d'aide à la production de la CTC avec une subvention de 200 000 €.

Festival de Cannes

U sinemà è l’audiovisivu
Cette politique a été récompensée en festival pour les fictions TV et de nombreux documentaires, mais également en cinéma avec la sélection en 2007 en compétition officielle du Festival de Cannes du long-métrage de Bela Tarr "L'homme de Londres" tourné à Bastia, et en 2013 avec la sélection à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes du 1er long métrage de Thierry de Peretti "Les Apaches".

Une diffusion télévisuelle sur la chaîne ViaStella, des festivals et la modernisation des salles obscures pour renforcer l'offre de diffusion cinématographiques

U sinemà è l’audiovisivu
Une filière audiovisuelle corse autour de la chaîne France 3 Corse / ViaStella

Custituata à l'iniziu in giru à una manata d'associi, a filiera audiovisiva corsa hè veramente spuntata à partesi di u 1994 cù a creazione di un'unità di programmi à France 3 Corse. Si sò allora create sucetà di pruduzzione eppo si sò sviluppate particulamente in giru à u documentariu.
Sò quasi une quarantina di produttori presenti nu l'Isula chì certi si sò diversificati in i dumini di a fizzione è u filmu cortu.

In u 2007, a creazione d'un canale regiunale di pienu eserciziu, attacatu à France Télévisions (impiegata fortemente in e cupruduzzione di documentarii) incù u sustegnu di a Cullecttività Territuriale de Corsica, hà permessu di strutturà di manera perene à figliera audiovisiva isulana.

Cù 20 ore di prugrammi ghjurnalieru diffusatu à u pianu lucale (TNT) à nazionale (satelitu, canapu è ADSL), u canale permette une vitrina à a creazione corsa è mediterrania.

Des festivals et des salles pour renforcer l'offre de diffusion cinématographique

La CTC soutient également de nombreux festivals de cinéma qui se déroulent en Corse : festival Arte Mare, festival de Lama, Corsica Doc, festival du film italien, festival du film anglais, festival du film espagnol...

Ces festivals ont permis ces dernières années de compenser la faiblesse de l'offre en matière de cinéma "art et essai".

Les salles de cinéma ont été soutenues dans leur modernisation (en partenariat avec le CNC), ainsi toutes les salles de Corse sont aujourd'hui équipées en numérique.

Par ailleurs, fin 2014, un multiplexe "Ellipse" de 6 salles doit s'ouvrir sur le territoire ajaccien. Projet qui a bénéficié du soutien de la CTC à hauteur de 800 000 €.