Collectivité Territoriale de Corse

Un séminaire de travail pour répondre aux inquiétudes des entrepreneurs et donner une impulsion nouvelle au secteur du BTP

Lundi 10 Octobre 2016



Organisée la Collectivité territoriale de Corse, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie de Haute-Corse et la Fédération française du bâtiment de Haute-Corse, une rencontre publique a été organisée dans les locaux consulaires, entre Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, Jean-Félix Acquaviva, Président de l’Office des transports, Paul Trojani, Président de la CCI 2B, Dominique Antoniotti, Président de la Fédération du BTP 2B et de nombreux chefs d’entreprise, afin d’échanger autour des problèmes conjoncturels et structurels que rencontre depuis quelques années le secteur du BTP.

Les professionnels ont pu exprimer leurs inquiétudes, après deux années particulièrement difficiles qui ont vu la suppression de près de 1500 emplois. Tout en affirmant leur volonté de surmonter les obstacles du moment, ils ont également formulé un certain nombre d’attentes vis-à-vis du principal donneur d’ordre insulaire, tant sur le plan financier qu’administratif et juridique.

Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, puis Jean-Félix Acquaviva, Président de l’Office des transports, ont tenu à affirmer leur soutien au secteur et à apporter des éléments de réponse concrets et opérationnels. Tout en rappelant le contexte budgétaire tendu, les difficultés de programmation du PEI ainsi que les contentieux ayant entrainé l’arrêt d’opérations importantes, le Président du Conseil exécutif a présenté l’ensemble des mesures déjà mises en place par la CTC, tant par son agence chargée de l’économie, l’ADEC, pour l’ensemble des TPE et PME corses que par les services de la CTC (dispositifs en cours d’élaboration dans les domaines de la fiscalité montagne, le projet ORELI, la création d’un pôle d’excellence BTP, le renforcement de l’observatoire de la commande publique,...) susceptibles de donner une impulsion nouvelle au BTP. Surtout, et avec le Président de l’Office des transports, il a éclairé les chefs d’entreprise sur le cadre de programmation des futures opérations de construction et les volumes financiers afférents. Deux aspects ont été présentés par les services de la Direction générale adjointe des infrastructures et services techniques :

• les consultations et commandes imminentes dans les domaines des routes, fer et intermodalité, ports, aéroports, bâtiments, aménagement numérique et eau brute ; l’ensemble des opérations est estimé à 100 M€ pour la période 2016-2017
• l’élaboration d’un plan pluriannuel d’investissements (PPI) sur 8 ans, prévoyant une programmation annuelle à hauteur de 90-100 M€, qui sera soumis au vote de l’Assemblée de Corse en décembre 2016.
Enfin, le Président du Conseil exécutif a exprimé sa volonté de poursuivre le travail engagé autour d’une charte de la commande publique. Parmi les points évoqués : la réduction des délais de paiement, la définition optimisée des besoins ou l’adoption de nouveaux critères d’attribution. Une attention particulière a été portée à la nécessité de recourir, dans ce secteur comme dans d’autres, aux ressources humaines locales, afin de privilégier un mode de développement équilibré et soucieux de l’avenir de la jeunesse insulaire, dans le respect des réglementations en vigueur.