Collectivité Territoriale de Corse

Visite du chantier du Collège de Biguglia

Lundi 7 Avril 2008



Visite du chantier du Collège de Biguglia
Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse, Sauveur Gandolfi-Scheit, Député-maire de Biguglia et Jean-Pierre Leccia, Conseiller exécutif chargé de l'enseignement secondaire et des constructions scolaires, ont effectué une visite de chantier le 7 avril 2008 au Collège de Biguglia afin de se rendre compte de l'état d'avancement des travaux.

Ces déplacements témoignent de la volonté du Conseil exécutif de Corse de faire de l'intervention de la Collectivité Territoriale de Corse en matière d'équipement, d'entretien et de construction des établissements d'enseignement, une de ses politiques prioritaires.

D'un coût global de près de 17 millions d'euros, cet établissement scolaire ouvrira ses portes à la rentrée scolaire de septembre 2008.



la politique de la Collectivité Territoriale de Corse en matière d'éducation et de formation

En application des lois de décentralisation et de ses statuts de 1982, 1991 et 2002, la Collectivité Territoriale de Corse exerce des responsabilités essentielles dans le domaine éducatif, notamment dans quatre secteurs : l'enseignement secondaire, l'enseignement supérieur et la recherche universitaire, la formation professionnelle continue et l'apprentissage ainsi que l'enseignement de la langue et de la culture corses.

En matière d'enseignement secondaire, la Collectivité Territoriale de Corse est compétente dans les secteurs suivants :

- la construction, la reconstruction, l'équipement, la mise en sécurité, l'entretien et le fonctionnement courant des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) et des centres d'information et d'orientation (CIO)

- la participation à l'équipement et au fonctionnement des établissements privés sous contrat d'association avec l'Etat

- la carte scolaire ainsi que les mesures de rentrée des établissements d'enseignement que l'Assemblée de Corse arrête sur proposition de l'Etat


Dans le domaine de l'appareil éducatif, le Plan de Développement de la Corse, adopté en 1993 et actualisé en 1999, a fixé comme objectifs principaux l'amélioration des conditions d'accueil et d'enseignement dans les lycées et collèges insulaires, le renforcement du maillage du territoire par la construction de nouveaux établissements et la poursuite du développement des filières professionnalisantes.

La loi du 22 janvier 2002 prévoit, en outre, que la CTC élabore et arrête, en concertation avec l'Etat et les collectivités concernées, le schéma prévisionnel des formations ainsi que le programme prévisionnel des investissements.


les projets en cours pour l'année à venir

La Collectivité Territoriale de Corse poursuivra la mise en oeuvre du Programme Prévisionnel des Investissements adopté par l'Assemblée de Corse dans le cadre du PRDF :

- lancement de la reconstruction du collège des Padule et poursuite de la construction du nouveau collège à Biguglia

- opérations de préservation et réhabilitation des bâtiments scolaires et de respect de l'environnement :

connaissance et optimisation du patrimoine scolaire existant
élaboration d'un référentiel patrimonial des lycées et collèges (carnet d'identité et carnet de santé)

préservation et réhabilitation des bâtiments scolaires
poursuite de la mise à niveau et de valorisation du patrimoine scolaire immobilier : programmation des opérations indispensables à la durée de vie des bâtiments - charpente, couverture, zinguerie, gros oeuvre, façades, menuiseries extérieures, occultations, équipements techniques (chaufferies, cuisine collective …), voirie et réseaux

- mise aux normes et mise en sécurité du patrimoine immobilier par la programmation des actions ciblées pour :

la réalisation de travaux exécutés au titre des mesures de sécurité incendie relevant des prescriptions des commissions de sécurité,
l'achèvement de la mise aux normes des cuisines scolaires,
le suivi de risques spécifiques : recherche d'amiante dans les constructions ; mesure de la présence de radon en Corse-du-Sud ; évaluation des risques bactériologiques dans les installations sanitaires et sportives ; suivi de la qualité de l'eau dans les internats et établissements.

- adaptation des infrastructures pour répondre aux priorités du schéma prévisionnel des formations initiales :

amélioration des infrastructures pour favoriser la réussite scolaire, réduire de moitié les abandons scolaires précoces, accompagner les objectifs et les adaptations de l'offre de formation initiale :

dans les établissements ruraux et rurbains où la quasi-totalité des élèves sont acheminés pour la journée dans l'établissement par la mise à disposition : inventaire des besoins et études de faisabilité,
internats : réalisation des travaux sur la Cité Scolaire de Montesoro, et inventaire des besoins sur l'ensemble des autres internats,
adaptation des locaux d'enseignement professionnel pour accompagner l'évolution des formations initiales conformément aux objectifs du PRDF

accueil des élèves à mobilité réduite
Conformément à la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et le décret du 17 mai 2006 portant sur l'accessibilité des établissements recevant du public, une expertise sera engagée dans les EPLE afin d'établir le programme de travaux devant répondre aux obligations.

- programme de réhabilitation, de mise en conformité et de constructions d'installations pour l'enseignement du sport :

poursuite de la mise en oeuvre du Plan Régional de Développement de l'Education Physique et Sportive dans les Lycées et Collèges de Corse
Travaux de réhabilitation et de mise en conformité sur équipements existants et réalisation d'espaces couverts et/ou fermés dans les établissements totalement dépourvus à ce jour, permettant la pratique sportive scolaire et extra scolaire et le cas échéant un usage non sportif extérieur (Luri, Levie, Moltifao, Ste Marie Siché).



le Collège de Biguglia

Le collège de Biguglia verra sa concrétisation célébrée à la rentrée scolaire de septembre 2008.

Cet établissement a nécessité dans sa conception la mise en oeuvre de moyens humains, matériels et financiers particulièrement importants. Le résultat sera à la hauteur des attentes de la Communauté Educative qui trouvera en ce collège un outil remarquable en adéquation avec l'évolution constante des modes d'enseignement.

Ce nouvel établissement, d'une surface utile d'environ 7 200 m², aura une capacité d'accueil de 636 élèves. Il comprendra ainsi :

Des espaces destinés à l'enseignement qui seront, de par leurs dimensions généreuses, particulièrement agréables, tant pour les élèves que pour le corps professoral. Les salles seront ainsi regroupées par pôle de formation (Sciences, Langues, Technologie, Arts).

Les activités artistiques bénéficieront d'un cadre séduisant au 3ème niveau de la « Tour », caractéristique architecturale de l'établissement. Cet espace trouvera un prolongement sur une terrasse spécialement aménagée pour l'exercice des activités pédagogiques artistiques en plein air durant la belle saison.

Le collège, qui sera entièrement câblé en réseau, disposera, pour l'enseignement des Nouvelles Technologies, d'un équipement informatique adapté aux nouvelles exigences pédagogiques.

L'Administration et les bureaux de la vie scolaire offriront, de par leur positionnement stratégique, une sécurité accrue dans le contrôle des accès et des flux d'élèves au sein de l'établissement. La salle de permanence jouxtera ainsi les bureaux de la Vie Scolaire. Ces espaces seront complétés par des lieux d'accueil conviviaux, notamment au rez-de-chaussée dans le prolongement du hall d'entrée.
Les activités sportives ne seront certes pas oubliées, avec un gymnase couvert -dont l'ossature est réalisée en bois- permettant, en toute saison et par tout temps, l'exercice des activités sportives. Cet équipement sera associé à des vestiaires et à des locaux sportifs annexes.
Le collège sera également accessible dans son intégralité aux personnes à mobilité réduite et disposera de couloirs aux dimensions généreuses facilitant les déplacements et participant à la sensation d'espace. Ce bien-être se retrouvera dans la conception même de l'architecture des locaux, faisant la part belle à la luminosité naturelle tout en assurant une régulation thermique probante. A ce confort s'associera une demi-pension qui offrira fonctionnalité et décontraction à ses occupants qui seront accueillis dans des locaux modernes et confortables.
La rapidité et la qualité du service seront garanties par un matériel de cuisine performant satisfaisant aux dernières exigences des Arts Culinaires.
Enfin, on soulignera le soin apporté à l'organisation des aménagements périphériques à l'établissement. Ainsi, la desserte de l'établissement sera sensiblement facilitée et sécurisée par des stationnements dédiées aux cars scolaires, des parkings visiteurs et des zones de dépose rapide des élèves.


Le Collège de Biguglia sera donc bien plus qu'un nouvel établissement, il s'inscrira en tant qu'acteur pédagogique majeur tant par la qualité des prestations proposée aux élèves que par sa localisation pertinente au sein de la micro-région.