Assemblée de Corse



Assemblée de Corse



Assemblée de Corse






Les élections régionales de 1982






Les élections régionales de 1982

Prosper Alfonsi élu Président de l'Assemblée de Corse les 20 août 1982

8 août 1982 : Election de la première Assemblée de Corse

20 août 1982 : Election du 1er président de l'Assemblée Régionale de Corse le 20 août 1982.
Election à la majorité relative de Prosper Alfonsi (MRG) au 3ème tour par 23 voix contre 20

29 juin 1984 : A la demande de son Président, l'Assemblée est dissoute en Conseil des ministres (la proportionnelle rendait l'Assemblée ingouvernable).
L'Assemblée de Corse a été dissoute le 29 juin 1984

12 août 1984, de nouvelles élections régionales sont organisées le 24 août 1984

Election du premier président de l'Assemblée Régionale Corse / Le journal de Provence Méditerranée (source INA)
 

Résultats des élections de l'Assemblée Régionale Corse et analyse du scrutin

Source INA - Le Journal de Provence Méditerranée - France Régions 3 Marseille - 09 août 1982
 

Les élections régionales de 1982

Le statut de 1982

Quatre ans avant l'ensemble des autres régions, l'Assemblée de Corse est élue au suffrage universel, à la proportionnelle intégrale et dans une circonscription unique. De même que les communes et les départements, elle reçoit de l'Etat le pouvoir exécutif et les compétences régionales jusque là exercés par le Préfet. 
 
 
  • La loi du 2 mars 1982 portant statut particulier de la région corse : organisation administrative est promulguée.
  • La loi du 30 juillet 1982 portant statut particulier de la région corse : compétences est promulguée.
La loi du 2 mars 1982 portant statut particulier de la région Corse, complétée par la loi du 30 juillet 1982 relative aux compétences. Ces lois prévoyaient que l’organisation de cette région tient compte de ses spécificités résultant de sa géographie et de son histoire.

Les conseillers sont élues immédiatement au suffrage universel proportionnel, dans une circonscription unique.
La Corse réintègre le 10 juillet 1985 le droit commun électoral (abandon de la proportionnelle), atténuant la spécificité de son statut.

Les réactions en Corse après l'élection de Mr Alfonsi

Source INA - Le journal de Provence Méditerranée - France Régions 3 Ajaccio

Conférence de presse : José Rossi et Jean Baggioni

Vers une dissolution ?

Le 11 mai 1984, Prosper Alfonsi est reçu par Gaston Deferre (source INA)
Crise au sein de l'Assemblée régionale de Corse. Après la rencontre entre Prosper Alfonsi, président de l'Assemblée de Corse et Gaston Deferre, Ministre de l'Intérieur, les deux personnalités font un compte-rendu de leur entretien en évoquant les possiblités de dissolution ou de seuil d'inégibilité. Le ministre explique qu'il doit recueillir tous les éléments d'appéciation pour prendre une décision. (France 3 Corse)