Info Géo - Cartographies Corse






Qu'est ce que le SIG ?





La naissance du SIG :

Une des premières applications de l’analyse spatiale est le « rapport sur la marche et les effets du choléra dans Paris et le département de la Seine » en 1832.
Le géographe français Charles Picquet représente les 48 quartiers de la ville de Paris tramés par gradient de couleur suivant le pourcentage de décès pour 1000 habitants. Cette nouvelle carte créée d’après des données numériques montre l’intensité des ravages du choléra dans Paris. Ce type d’analyse spatiale a ensuite été repris et amélioré par d’autres géographes.
Dans les années 1960, les cartes de l'Afrique de l'Est trop nombreuses pour permettre de localiser les meilleurs endroits pour créer de nouvelles implantations forestières font naître l'idée d'utiliser l'informatique pour traiter les données géographiques.
L'usage accru de ces techniques et méthodes dans la science et l’aménagement du territoire a été permis par l'avancée de l'informatique, et encouragé par la prise de conscience environnementale. Cette évolution des applications a permis de nouvelles approches scientifiques transdisciplinaires et collaboratives. Et ce depuis les années 1970.
 
Il y a eu trois périodes principales dans l'évolution du SIG :

  • Fin des années 1950 - milieu des années 1970 : début de l’informatique, premières cartographies automatiques.
 
  • Milieu des années 1970 - début des années 1980 : diffusion des outils de cartographie automatique/SIG dans les organismes d’État (armée, cadastre, services topographiques...).
 
  • Depuis les années 1980 : Croissance du marché des logiciels, développements des applications sur PC, mise en réseau (bases de données distribuées, avec depuis les années 1990, des applications sur Internet) et une banalisation de l'usage de l'information géographique (cartographie sur Internet, calcul d'itinéraires routiers, utilisation d'outils embarqués liés au GPS...), apparition de logiciels libres ou d'outils dédiés aux pratiques coopératives, etc.
 
Il existe deux types de données :



Qu'est ce que le SIG ?

  • Les données de type Vecteur :
 
Les données vecteur représentent les objets spatiaux par des points, des lignes, ou des polygones. Chaque objet spatial est doté d’un identifiant permettant de le relier à la table une table attributaire.


  • Les données de type Raster :
 
Ce sont des images numériques ou chaque pixel à une valeur associée qui permet de le caractériser d’une couleur ou d’une valeur (altitude par exemple).

Qu'est ce que le SIG ?


           


Présentation

Présentation
La Collectivité Territoriale de Corse a créé la Mission SIG, Système d’Information Géographique, afin d’animer, de structurer et de mutualiser l’information géographique régionale.
Depuis 2006, elle est chargée de l’acquisition des données géographiques notamment de l’IGN et de les mettre à disposition des communes et acteurs publics.
Ainsi, la mission SIG apporte la dimension géographique aux projets et vient enrichir l’analyse et la prospective pour l’aide à la décision.
Cette technologie intègre aujourd’hui le portail cartographique de la Collectivité Territoriale de Corse dont les usages consistent à mettre en valeur les actions de la Collectivité dans ses compétences de développement économique, culturel, touristique, environnemental….d’où la production de nombreuses cartes et synthèses.


Nos applications Web

Nos Partenaires

Nos Partenaires