Le réseau des musées de Corse





Carbini, église Saint-Jean-Baptiste



L’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, ancienne piévanie de Carbini, se situe sur la commune de même nom. Elle a vraisemblablement été construite au cours du premier quart du XIIe siècle. 
Sa fonction d’église principale de la piève demeure au moins jusqu’à la fin du XVIe siècle, comme l’atteste en 1589 Mgr Mascardi dans sa relation de visite apostolique. L’évêque note par ailleurs la présence des ruines d’une seconde église, San-Quilico, séparée de Saint-Jean-Baptiste par un espace d’environ un mètre. 
L’édifice fait l’objet de nombreuses campagnes de restauration au cours du XIXe siècle, qu’il est malaisé de dater précisément en l’état actuel de la documentation. 
Classé sur la liste des monuments historiques en 1886, il donne lieu, ainsi que la tour-clocher, à un important chantier de réfection. Il nécessitera de nouvelles interventions en 1951 et 1994. 

Cette église, de plan allongé, est constituée d’une nef unique couverte d’une charpente en bois apparente, prolongée par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. La couverture est constituée d’ardoises en écaille. L’appareil, en granit gris de petite ou de moyenne dimension, respecte le principe de l’alternance d’assises régulières de dimension différente, quoique de façon non systématique. L’édifice est ceint d’une bande arcaturée ornée de figures géométriques, animales et végétales. Il était orné de vingt-cinq bols de céramique polychrome dits bacini, ayant aujourd’hui totalement disparu. La tour-clocher, isolée, est sommée d’un pyramidion également couvert d’ardoises en écaille.

carbini.pdf CARBINI.pdf  (1.18 Mo)




           


Newsletter
Mobile
Rss
Podcast
Twitter



Les musées de Corse