Le prix des lecteurs de Corse









Le prix des lecteurs de Corse 2009



Préselection en langue française

Un brillant avenir de Catherine Cusset aux éditions Gallimard
 
Les accommodements raisonnables de Jean-Paul Dubois aux éditions de l'Olivier
 
Les déferlantes de Claudie Gallay aux éditions du Rouergue
 
La porte des enfers de Laurent Gaude aux éditions Actes Sud
 
L'inaperçu de Sylvie Germain aux éditions Albin Michel
 
Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra aux éditions Julliard
 
Le fait du prince de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel
 
La valse lente des tortues de Catherine Pancol aux éditions Albin Michel  
 
Le Montespan de Jean Teule aux éditions Julliard
 
Un lieu incertain de Fred Vargas aux éditions Viviane Hamy

Préselection en langue corse

A lingua lla bestia de Stefanu Cesari aux éditions A Fior di Carta

A ghjanna de Dumenicantone Geronimi aux éditions Alain Piazzola

Santacroce de Lucia Santucci aux éditions Albiana


Ouvrages primés


Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

Le prix des lecteurs de Corse 2009
Editions Julliard

Alors que Younes n'a que neuf ans, son père, paysan ruiné par un spéculateur autochtone, perd ses terres ancestrales. Accablé, l'homme doit se résoudre à confier son enfant à son frère, un pharmacien parfaitement intégréà la communauté pied-noir d'une petite ville de l'Oranais. Le sacrifice est immense. En abandonnant son fils, l'homme perd du même coup le respect de lui-même.

Pour en savoir +

A lingua lla bestia de Stefanu Cesari

Le prix des lecteurs de Corse 2009
Stefanu Cesari nous livre, dans A Lingua ‘lla Bestia,  deux itinéraires poétiques : celui de l’émotion instantanée au contact du sol natal frémissant encore de ses clairs cours d’eau souterrains que  la langue maternelle – baguette de sourcier – dans son essentialité, est capable de sentir et de faire surgir à chaque page, affirmant par là même la justesse du mot enraciné à nulle autre terre qu’à la sienne, seule capable de lui fournir une sève arborescente et confirmant indélébilement sa présence au monde ; l’autre itinéraire, tout aussi réussi, est d’interpréter plus que de traduire,  cette émotion en langue française et de lui donner autant de force créative sans l’amputer de sa sensibilité mémorielle.

Pour en savoir +