Présélection des ouvrages en langue corse

Marceddu JURECZEK, Chì ùn sia fattu di guai, aux éditions Albiana

Lucia SANTUCCI, Museu senza locu, aux éditions A Fior di Carta
Présélection des ouvrages en langue corse
(bilingue)

Gabriel Lipszyc a laissé derrière lui, dans sa maison de Luri et dans celles de ses nombreux amis, des milliers de peintures mélangeant les techniques et les supports, les formes et les couleurs.
Dans cette œuvre foisannante, Musée de nulle part n'est rien de plus qu'un carnet. Il a été un jour offert à Lucia Santucci, contre la simple promesse d'en donner une traduction en poésie. Loin d'éteindre ce sermet, le décès du peintre n'a fait que l'aviver. Ce qui aurait dû être une lecture à haute voix s'est alors mué en projet d'ouvrage. Cette parole, qui n'a pu se dire dans l'intimité de l'atelier, s'accomplit désormais dans la solennité d'un livre, ce Museu senza locu.

Site de l'éditeur

U Balcone, Ghjacumu THIERS aux éditions Albiana
Présélection des ouvrages en langue corse
Di a vintina di pensiunare chì stemu à stu pianu quì, saranu Madamicella Signorini è po una o duie à fà per apre è scappà. Tutte l’altre ùn la provanu mancu. Ùn ci hè micca serratura. A porta si blocca è si sblocca fendu u codice. U codice u cunnoscenu e duie mezu infirmiere chì ci curanu : Mélodie è Joëlle è basta. A sola pensiunaria chì u sà, ùn hè micca per vantà mi, ma sò eiu. Aghju sempre avutu u sensu di l’usservazione è videndu duie persone chì si parlavanu puru luntanu, solu fighjulendu u muvimentu di e so labbre, puru da chjuca chjuca, aghju sempre sappiutu induvinà ciò ch’elle si dicianu. Hè per quessa chì u codice, subitu u lindumane ch’o sò entruta quì, u sapia : a battaglia di Marignan ! 1515 ! Infine, 1515 era u vechju, ma quellu di avà hè 1755. Hè Mélodie chì l’hà vulsutu cambià. Mélodie si vole fà chjamà Meludia. Allora, a chjamu Meludia, ma in u mo capu, Mélodie hè è Mélodie firmerà.

Parolli in biancu è neru, Alain di MEGLIO, Ceccè Ferrara, Norbert PAGANELLI aux éditions Le Bord de l’eau (bilingue)
Présélection des ouvrages en langue corse
Parolli in biancu è neru/Paroles en noir et blanc est une œuvre collective à la gloire de cette cité de l’extrême sud insulaire bien connue des estivants.
Mais Porto-Vecchio ne se réduit pas à cette image d’Épinal ! La ville a aussi une histoire, des traditions, une âme dont elle n’est pas peu fière comme l’attestent les clichés présentant, tout à la fois, des scènes de rue, des portraits ou des vues de la cité et de ses environs.
Cette personnalité originale et attachante, trois poètes contemporains (Alain di Meglio, Ceccè Ferrara et Norbert Paganelli) ont voulu la célébrer, à leur manière, à partir de ces photographies qu’ils ont utilisées comme des pré-textes à leurs créations.
En jetant sur la cité du sel ces regards distanciés et emplis de connivence, ils lui ont ainsi rendu le plus vibrant des hommages puisqu’ils ont relié le temps d’avant à celui d’aujourd’hui.

Pour en savoir +

Natalucciu sintinella di memoria, Jean-Pierre SANTINI aux éditions A Fior di carta
Présélection des ouvrages en langue corse
CI N'ERA UNU IN IMIZA CHI SI TINIA SEMPRE IN MARGINE.
L'altri dicianu ch’ellu era frollu di mente.
Paria ch’ella sia a confusione indi u cerbellu di Francescu Maria Carlotti, dettu "Natalucciu".
Quantunque, nimu un sapia cume ellu a memoria di u paese è di a ghjente
Anzianu cantuneru, cunniscia u paese cume e so stacche ch'avia lasciatu dapertuttu e tracce di u so travagliu.
S'ellu un sapia micca leghje ne scrive, ricupiava qualchi volta nant’à picculi libretti, parulle ch'ellu ùn cuncipia micca.
Invece, lasciava e parulle andassine da a so bocca è cusì pupulava solu,  indi i ghjorni senza fine, u silen-ziu allughjatu in core di i paisoli.
Ghje ellu, à a so manera, chì cummintò l'intrunizazione di u merre novu davanti à un rochju di testimoni scurdarini.
Basta à porghje l’arechja, d'esse attentu à u ruminicciu di e petre nant'a e viottule, à l'aggrunchjulì di l'erba indi i fussetti, à i ventulelli crescendu da u mare è chì parlanu in sicretu indi i frundami  scum-buglosi,  per sente, oghje dinò, à mezu à e ruvine d'Imiza, a voce di Natalucciu mischjata à mezu à u cantu spussatu di quelli lochi sbandunati di razi è di scarsa.

Pour en savoir +

Présélection des ouvrages en langue corse