Collectivité Territoriale de Corse

Auguri di u 2018 di Gilles Simeoni, Presidente di u Cunsigliu Esecutivu di Corsica

Les vœux 2018 de Gilles Simeoni, Président du Conseil Exécutif de Corse

Dimanche 31 Décembre 2017




Madame, Monsieur,
Cari cumpatriotti,

Les fêtes de Noël et de Nouvel An sont un moment de paix, de partage, de bonheur en famille.

C’est donc pour moi un honneur, et une joie, de pouvoir m’adresser, en ces instants privilégiés, à chacune et à chacun d’entre vous, que vous viviez en Corse ou en dehors de l’île.

Je veux le faire d’abord en vous remerciant pour la confiance renouvelée et amplifiée que vous avez exprimée lors du scrutin des 3 et 10 décembre dernier.

Le résultat obtenu - plus de 56% des suffrages, soit le meilleur score jamais atteint à l’occasion d’une élection territoriale - nous honore.
Mais surtout, il nous engage et nous oblige, vis-à-vis de tous les citoyens de cette île, qu’ils aient voté en notre faveur, ou qu’ils aient fait un autre choix.

Notre devoir et notre responsabilité sont, plus que jamais, d’être les élus de tous les Corses, et de l’intérêt général.

Je veillerai, en ma qualité de Président du Conseil exécutif de Corse, à ce qu’il en soit ainsi.

Mes premiers vœux seront donc pour notre île : qu’elle continue à avancer sur le chemin de la paix, de la démocratie, et de l’émancipation.

De ce point de vue, une évidence s’impose : la Corse est entrée dans une ère nouvelle.

Au plan institutionnel, avec la naissance officielle, dès demain matin 1er janvier, de la nouvelle Collectivité de Corse. 

Au plan politique, avec l’évolution naturelle et inéluctable vers une autonomie de plein droit et de plein exercice, un statut dont bénéficient, depuis longtemps, de nombreuses îles de l’Union européenne.

Au plan économique et social, avec la volonté partagée de passer d’une logique de dépendance à une logique de responsabilité et de développement durable.

Dans tous ces domaines, la tâche qui nous attend est immense.

Elle se résume en quelques mots : un paese da fà. Un pays à construire.

Alors, certes, les difficultés sont et seront nombreuses, y compris dans tous les domaines du quotidien : l’emploi, les transports, le coût de la vie, le logement, les déchets, les infrastructures routières et numériques, l’eau et l’énergie… 

Mais nous avons tous les atouts pour réussir.

Car la Corse est forte.

Forte de son histoire, de sa langue et de sa culture, de sa ressource humaine, et particulièrement de sa jeunesse.

Forte, aussi, de sa capacité d’innovation, de son ouverture au monde, et de son projet, enraciné dans les valeurs universelles de tolérance et de fraternité.
En ce moment où une année s’achève et où une autre va naître, je vous présente, du fond du cœur, mes vœux les plus chaleureux de paix, de santé, et de prospérité.
Des vœux qui s’adressent d’abord, comme chaque année, à celles et ceux d’entre vous qui sont dans des situations personnelles ou familiales difficiles : le deuil ou la maladie, ou encore la précarité, l’isolement, l’exclusion.
Des vœux qui vont ensuite, naturellement, aux prisonniers politiques et à leurs familles : que le Noël qui vient de s’écouler soit le dernier que vous passiez éloigné des vôtres. Et que s’engage sans délai avec l’Etat, un véritable dialogue, sans préalable ni tabou, permettant la construction partagée d’une solution politique globale.
Des vœux, aussi, bien sûr, pour les presque 5.000 fonctionnaires et agents de la nouvelle Collectivité de Corse. Je veux vous dire ma fierté de travailler à vos côtés. La mission qui nous attend est la plus exaltante qui soit : faire vivre cette institution nouvelle, conforter le service public, construire une administration moderne et efficace qui va faire entrer la Corse dans le XXIème siècle.
Des vœux destinés enfin, à tous les Corses, d’origine ou d’adoption, vivant dans l’île ou à l’extérieur de celle-ci. 
Eccuci sguasi ghjunti à l’annu novu.
Sta sera, avete da passà una stonda di festa in famiglia, o incù l’amichi.
Nanzu di lascià vi incù i vostri, vi vogliu ringrazià per a vostra cunfidenza, è assicurà vi di a mio determinazione, è di a mio fede in l’avvene di a Corsica è di u so populu.
Chì 2018 sia un’annata felice per a nostr’isula, per a Francia, l’Europa è u mondu sanu.
Un’annata felice per voi, è tutti quelli chè vo tenite cari.
Cari cumpatriotti, 
a vi dicu incù fervore, rispettu, è amicizia,
Pace è salute, pè voi è pè tutti i vostri !