Collectivité Territoriale de Corse

La Collectivité Territoriale de Corse (Direction déléguée à l’énergie) et l’ADEME au Festival du Vent

Mercredi 27 Octobre 2010



La politique énergétique de la CTC

La Collectivité Territoriale de Corse (Direction déléguée à l’énergie) et l’ADEME au Festival du Vent
Les spécificités de la Corse en matière énergétique ont été définies par le législateur en 1991 puis étendues par la loi du 22 janvier 2002. Ainsi, à l’exception des centrales thermiques et des ouvrages hydrauliques dont la puissance est supérieure à 8000KW, la CTC détient une véritable compétence de planification et un pouvoir décisionnel pour l’utilisation de l’ensemble des ressources énergétiques locales. Elle dispose d’une compétence d’aménagement et doit être systématiquement saisie pour avis par l’autorité en charge des permis de construire pour tout nouveau projet d’implantation d’un ouvrage utilisant les ressources locales énergétiques.

Pour exercer au mieux ses compétences, la CTC s’est dotée de deux documents de référence :
  • Le Plan Energétique, adopté au lendemain de la crise de l’hiver 2005, qui vise assurer la sécurité et la qualité de l’approvisionnement énergétique de la Corse pour la période 2005-2025. Il définit un « trépied énergétique » basé sur de nouveaux moyens de production locaux, une interconnexion renforcée et le développement des énergies renouvelables.
  • Le Plan de développement des Energies Renouvelables et de la Maitrise de l’Energie, adopté en 2007, qui doit quant à lui permettre d’atteindre l’objectif ambitieux de 30 % de l’électricité produite et vise à faire de la Corse une référence dans ce domaine, notamment par la maîtrise de la consommation d’électricité et l’utilisation d’énergies renouvelables de substitution.
Pour en savoir plus 

Sur la période 2007-2013, ce plan est notamment mis en œuvre au travers d’un partenariat de 10 M€ conclu avec EDF en vue d’infléchir la croissance de la consommation électrique grâce à un effort de Maîtrise de la Demande d’Electricité vers toutes les cibles (industrie, tertiaire, collectivités, logements individuels et collectifs) et d’un partenariat de 14 M€ signé avec l’ADEME visant à lever les blocages structurels qui entravent le développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie en Corse, en particulier dans le secteur du bâtiment.

Au sein de la CTC, sous l’autorité de Maria Guidicelli, Conseillère exécutive en charge de l’Energie, c’est la Direction Déléguée à l’Energie qui a la responsabilité d’assurer le suivi et la mise en œuvre de ces actions ambitieuses ainsi que de l’ensemble de la politique énergétique régionale.

Les agents de cette équipe étoffée et pluridisciplinaire ont par ailleurs pour mission d’accompagner l’ensemble des acteurs institutionnels, associatifs, privés ainsi que tout citoyen qui le souhaite dans les démarches liées à la maîtrise de l’énergie et au développement des énergies renouvelables.

Tout au long de cette 19ème édition du Festival du Vent, ils participeront à différents débats et ateliers et seront présents sur le stand CTC-ADEME situé au cœur de la Maison Ecojolie.

Le partenariat entre l’ADEME et la CTC

La Collectivité Territoriale de Corse (Direction déléguée à l’énergie) et l’ADEME au Festival du Vent
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) remplit pleinement ses 4 vocations en soutenant le Festival du Vent :
  • Développer les connaissances : c’est-à-dire animer et financer la recherche et l’innovation mais aussi développer avec ses partenaires de la CTC des systèmes d’observation.
  • Convaincre et mobiliser : information et sensibilisation du grand public, information et formation des milieux professionnels, collectivités locales et administration.
  • Conseiller et développer des capacités de conseil : expertise, élaboration d’outils et de méthodes puis diffusion directe via des relais de conseils de qualité et structuration de l’offre.
  • Aider à réaliser financièrement des opérations exemplaires

Cette année le partenariat s’articule autour de trois axes majeurs qui visent les différents publics du Festival : 

  • Les particuliers en quête d’information ainsi que les professionnels pourront faire leur choix parmi un programme riche et diversifié de conférences à l’occasion desquelles ils auront l’opportunité d’échanger avec des représentants des filières, des experts techniques et des institutionnels sur des thèmes liés à l’habitat durable et aux énergies renouvelables. Les questions de précarité énergétique, et de nouvelle réglementation thermique seront notamment présentées dans ce cadre par les ingénieurs de la Direction Déléguée à l’Energie et de l’ADEME. 

  • Les enfants seront également à l’honneur puisque qu’un espace entier dénommé « Fête en l’Air » leur sera dédié. Différentes ONG et associations sensibiliseront ainsi le jeune public aux enjeux liées à la maîtrise de l’énergie et à l’utilisation des énergies renouvelables avec des animations, démonstrations, supports ludiques et créatifs : ateliers de construction d’éolienne, manège à énergie humaine,... 

  • Enfin, l’équipe de la Direction déléguée à l’énergie et celle de l’ADEME accueillera le plus grand nombre sur leur stand situé dans l’espace Maison Ecojolie afin de communiquer, sensibiliser et valoriser les actions liées à l’énergie en Corse. Elles pourront ainsi présenter l’ensemble de leurs dispositifs d’aides et conseiller le public en matière d’énergies renouvelables et d’économie d’énergie.