Collectivité Territoriale de Corse

Le Comité scientifique du Cunsiglia di a lingua è di a cultura corsa rend son rapport

Hà resu u so raportu u cumitatu scientificu di u Cunsigliu di a lingua è di a cultura corsa

Lundi 8 Janvier 2007



Troisième volet : déclinaison de l'objectif central selon trois objectifs opérationnels - Terza parti : ughjittivi cintrali vistu sicondu trè ughjittivi uparaziunali

A- Rehausser le niveau des compétences et des pratiques individuelles 

Trois domaines d'action sont envisagés pour rétablir le corse dans sa fonction véhiculaire. 
  • L'enseignement : actions de développement pluriannuel du PRDF, adaptation des méthodes et développement du tutorat, utilisation des ressources NTIC en complément des méthodes dites «naturelles » d'apprentissage 
  • L'intervention linguistique hors de l'école : formation et implication des acteurs du secteur de la petite enfance, loisirs et activités socio-éducatives, Contrats Educatifs Locaux (CEL), accès au patrimoine hérité (banques de données, musées, centres de musique traditionnelle, fêtes traditionnelles et transmission des techniques d'improvisation, création (bibliothèque multimédia), promotion de la littérature et du chant par l'organisation de concours et prix, semaines de lectures, bourses de traduction, édition scolaire et générale 
  • L'intervention linguistique en direction des parents : sensibilisation aux avantages du bilinguisme dès la maternité, campagnes médiatiques généralisées, Ghjustra paisana, formation linguistique durant le temps de travail et hors temps de travail, pratique du corse entre générations (ex : à travers les Projets d'Action Educative (P.A.E), contes, rencontres « fulaghji » et au sein des Case di a lingua (cf. infra) 

A-Rialzà u liveddu di i cumpitenzi è pratichi cursafoni 

Si pensa à trè duminii di azzioni da ristabiliscia u corsu in a so funzioni viiculari. 
  • L'insignamentu : azzioni di sviluppu annantu à parechji anni (PRDF), adattazioni di i metudi è sviluppu di a impuntiddera linguistica, adopru di i risolsi NTIC in aiutu di i metudi di amparera detti “naturali”  
  • L'intarvinzioni linguistica for di scola : furmazioni ed implicazioni di l'attori chì si dani di manu à scunfiniscia minureddi, tempu libaru è attività sociaducativi, CEL, cuntratti lucali di aducazioni, accessu à u patrimoniu di tradizioni (banchi di dati, musei, centri di a musica tradiziunali, festi tradiziunali è tramandera di i tennichi pà impruvisà, criazioni (bibbiuteca multimedia), prumuzioni di a literatura è di u cantu par mezu di cuncursi è premii, simani di litturi, borsi di traduzzioni, adizioni sculari è ghjinarali 
  • L'intarvinzioni linguistica pà i ghjinitori : sinsibilizazioni à i vantaghji di u bislinguisimu da a maternità, campagni mediatichi ghjiniralizati, Ghjustra paisana, furmazioni linguistica duranti u tempu di travaddu è fora di u tempu di travaddu, usu di u corsu trà maiò è ghjovani (es : incù i Prughjetti di Azzioni Educativa (P.A.E), raconti, scontri « fulaghji » è drintu à i Casi di a lingua ‘(cf.infra) 

B - Dynamiser l'environnement linguistique 

C'est en fait un véritable chantier de construction de la langue sociale que l'on aura à ouvrir. Il est nécessaire de jeter un pont entre langue de l'école et langue dans la société. En la matière, il faut quasiment tout bâtir depuis les fondations. 

Cinq propositions ont été retenues pour impulser une action forte et multidirectionnelle : 
  • Créer un outil au service de la politique linguistique, le Cunsigliu di a Lingua, doté d'un directoire (Cumitatu di Rigiru) et d'une structure d'exécution aux moyens spécifiques et aux diverses missions (dont une partie externalisées) : recueil des données scientifiques et terminologiques, propositions et expertises en matière linguistique, assistance à la mise en oeuvre, service au public (conseil, information, documentation, traduction, commande et production de documents de référence), campagnes médiatiques 
  • Créer un réseau de Case di a lingua, permettant l'implantation territoriale de la politique linguistique et favorisant les initiatives porteuses existantes. On « collera » ainsi à la réalité du territoire pour une action « enracinée » : mise en réseau des acteurs culturels et des opérateurs linguistiques dans des bassins de vie, diffusion de l'information sur la langue (événements, documentation…), identification des lieux susceptibles d'offrir des formations ou moments d'immersion linguistique , relation apprenants-corsophones et corsophones entre eux (parrainages, moments festifs,…) , relais pour les événements organisés autour de la langue et du plurilinguisme 
  • Etablir une Charte de la langue, afin de diffuser le corse dans les collectivités publiques, les administrations, les entreprises et le tissu associatif. La Charte vise différents domaines d'intervention : la formation des personnels, la formation professionnelle, le développement de la communication interne, le développement de la communication externe, la signalétique. 
  • Elargir la place du corse dans les médias, notamment par l'adaptation de leur statut aux nécessités régionales et une formation linguistique performante. Cela conduirait à la mise en place de rédactions bis corsophones et d'ateliers de création corsophone dans les 2 médias publics, à partir d'une véritable formation de spécialistes de la langue organisée à l'Université de Corse, préalable à toute acquisition de diplômes dans les diverses spécialités des médias, une formation à la langue d'ailleurs utile pour tous les futurs agents du service public. Quant aux médias privés, ils bénéficieront de cet ensemble de dispositions par un soutien de la CTC.
  • Donner une visibilité institutionnelle à la langue, en commençant par la CTC : organisation de sessions bilingues préparées avec soin, généralisation du bilinguisme dans la vie et la communication de ses services, rédaction bilingue des délibérations, plan de formation pour tous les agents, expression bilingue pour les grands choix, signalétique pour ses locaux et ceux dont elle a la gestion, incitation régulière auprès de ses partenaires, notamment par le truchement de la charte. 

B- Dinamizà l'ambienti linguisticu 

Quissa l'opara à prò di a lingua suciali, à dì la vera sarà da intraprenda sana sana. Hè indispinsevuli di lià lingua in iscola è lingua in a sucità. È chindi si tratta di alzà tuttu propiu da u cumenciu. 

Da mova un'azzioni forti in parechji dirizzioni sò stati ritinuti cinqui pruposti: 
  • Crià un arnesi à sirviziu di a pulitica tarrituriali, u Cunsigliu di a Lingua, incù u so Cumitatu di Righjiru è una struttura di rializazioni pruvista cù i so mezi spacifichi è i so varii missioni (chì una parti sarani scunfiniti di fora di a struttura): racolta di dati scintifichi è tarminulogichi, pruposti è spartiziii in materia linguistica, assistenza pà a missa in opara, sirviziu à u publicu (cunsigliu, furmazioni, ducumintazioni, traduzzioni, cumanda è pruduzzioni di ducumenti di rifarenza), campagni midiatichi 
  • Crià una reta di Casi di a lingua, da parmetta l'arradichera tarrituriali di a pulitica linguistica è favurizà i rializazioni asistenti avali è chì prumettini. Cusì si pudarà essa in cunsunanza incù u tarritoriu riali è pà un'azzioni arrughjunata : missa in reta di l'attori culturali ed uparatori linguistichi à rughjoni, sparghjera di a infurmazioni in quantu à a lingua (avvinimenti, ducumintazioni...), idintificazioni di i loca atti à porghja furmazioni o stondi di immirsioni linguistica, rilazioni amparenti-cursafoni è cursafoni trà iddi (cumparatichi linguistichi, stondi fistivi...), currispundenti pà avvinimenti urganizati in quantu à a lingua è u plurilinguisimu 
  • Stabiliscia una Cartula di a Lingua, da pudè sparghja u corsu in i cullittività publichi, l'amministrazioni, l'impresi è u tissutu assuciativu. A Cartula cuncerna varii duminii di a intarvinzioni : furmazioni di i parsunali, furmazioni prufissiunali, sviluppu di a cumunicazioni interna, signaletica. 
  • Allargà u postu di u corsu in i media, particularamenti adattendu ni u statutu à i nicissità righjunali è iniziendu una furmazioni linguistica fattiva. Quissa vol' dì metta in postu ridazzioni bis cursafoni è atteddi di criazioni cursafona in i 2 media publichi, incù a basa di una furmazioni rifinita di spizialisti di a lingua urganizata à l'università di Corsica, prima di qualsiasi diploma in i varii spizialità di i media. Una furmazioni linguistica paghjesa saria d'altrondi utuli par tutti i futuri aghjenti di u sirviziu publicu. I media privati sariani in quantu à iddi, in binifiziu di issi dispusizioni par mezu di u sustegnu di a CTC. 
  • Porghja una visibilità istituziunali à a lingua, incù a CTC in prima locu : urganizazioni di sissioni bislingui appruntati è curati bè, bislinguisimu ghjiniralizatu in a vita è cumunicazioni di i sirvizii, ridazzioni bislingua di i dilibarazioni, pianu di furmazioni par tutti l'aghjenti, sprissioni bislingua pà i scelti maiori, signaletica pà i so lucali è quiddi chì ni hà a ghjistioni a CTC, stimulu rigulari in direzzioni di i so partinarii, particularamenti par mezu di a cartula. 

C - Equiper la langue 

Ce dossier est sans doute le plus technique de la politique linguistique territoriale. Il s'agit en effet de doter la langue d'un instrument institutionnel (structure d'exécution du Cunsigliu di a Lingua) dont la fonction sera plurielle : 
  • Respecter la diversité interne à la langue corse, tout en dotant celle-ci des instruments formels nécessaires à sa diffusion dans la société 
  • Recenser le patrimoine linguistique et terminologique existant 
  • Observer la situation linguistique dans la société, par l'organisation d'enquêtes et d'évaluations régulières des impacts de la politique engagée 
  • Diffuser la langue en assurant l'information régulière des publics, l'accès aisé aux documents écrits, oraux et multimédias par la consultation et l'édition et en organisant des événements promotionnels (type « Journée de la langue »). 

C - Dà l'attrazzi à a lingua 

Quissu sarà u compitu più tennicu di a pulitica linguistica tarrituriali chì si tratta di furniscia li un arnesi istituziunali (struttura di rializazioni di u Cunsigliu di a Lingua) incù una funzioni plurali: 
  • Rispittà a divirsità interna di a lingua corsa, puru dendu li i strumenti furmali nicissarii pà a sparghjera in a sucità 
  • Fà u ricensu di u patrimoniu linguisticu è tarminulogicu asistenti 
  • Ussirvà a situazioni linguistica in a sucità, urganizendu inchiesti è valutazioni rigulari da misurà l'effetti di a pulitica missa in opara 
  • Sparghja a lingua assicurendu a infurmazioni rigulari di tutta a ghjenti, facilitendu l'accessu à a cunsultazioni è à l'adizioni di i ducumenti scritti, urali è multimediali, è dinù urganizendu avvinimenti prumuziunali (à modu « Ghjurnata di a lingua »).