Collectivité Territoriale de Corse

Projet de télévision numérique régionale, Via Stella

Lundi 5 Septembre 2005



Le projet Via Stella

Projet de télévision numérique régionale, Via Stella
Le projet de la nouvelle chaîne Via Stella couvre trois objectifs :

  • d’une part, offrir à l’ensemble des insulaires une desserte plus homogène de la télévision régionale (réception hertzienne disparate) grâce à une diffusion par satellite, et parallèlement d’élargir l’audience en touchant un public hors de Corse,
  • d’autre part, proposer à l’ensemble des habitants de Corse, ainsi qu’à tous les téléspectateurs potentiellement intéressés par la Corse, des programmes présentant la Corse d’hier, d’aujourd’hui et de demain, en relayant l’actualité et en s’appuyant sur des programmes couvrant tous les aspects de la vie insulaire : démocratie, politique, culture, sport, économie, social, jeunesse, langue…
  • enfin, participer au rayonnement et à l’ouverture de la Corse vers l’extérieur et réciproquement, en mettant en perspective les réalités insulaires avec celles d’autres régions européennes, notamment les régions voisines méditerranéennes....

Il s’agit donc d’un projet à la fois éditorial et technique qui vise à développer l’offre régionale et linguistique, à alimenter le débat public, à valoriser la contribution des acteurs du territoire en Corse et hors de Corse.

Les enjeux d’un soutien de la Collectivité Territoriale de Corse

Les enjeux de la création de cette chaîne sont multisectoriels (économique, culturel, technologique, social…) et rejoignent en différents points les objectifs propres de la Collectivité Territoriale de Corse.

Pour la Collectivité, la création de Via Stella devient un atout d’envergure pour le développement et la promotion du territoire insulaire et de son identité. La chaîne représente également un moyen d’accroître la diversité de la production et de la diffusion audiovisuelle, et de favoriser le développement d’un tissu économique. Ces points de convergences se retrouvent dans la politique régionale et plusieurs de ses déclinaisons sectorielles.

Aussi, avec ses partenaires, et afin de capitaliser son intervention financière, la Collectivité Territoriale a pu définir des « principes et des objectifs » qui concilient cette exigence avec ses compétences dans le domaine audiovisuel, qui lui sont notamment conférées par l’art. L4424 – 6 du Code Général des Collectivités Territoriales.

 « La collectivité territoriale de Corse, après consultation du Conseil économique, social et culturel de Corse, conclut avec les sociétés publiques du secteur de l’audiovisuel qui ont des établissements en Corse des conventions particulières en vue de promouvoir la réalisation de programmes de télévision et de radiodiffusion ayant pour objet le développement de la langue et de la culture corses et destinés à être diffusés sur le territoire de la Corse.

Elle pourra également, avec l’aide de l’Etat, favoriser des initiatives et promouvoir des actions dans les domaines de la culture et de la communication avec toutes personnes publiques ou privées ressortissantes des Etats membres de l’Union européenne et de son environnement méditerranéen, dans le cadre de la coopération décentralisée. »


Conformément à la législation en vigueur et selon les principes liant France 3 - Via Stella et le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, les « principes et objectifs » définis respectent l’obligation faite à Via Stella d’assurer la pleine responsabilité éditoriale de la chaîne (programmation, forme et fond des émissions).

Promotion et développement territorial

Dans sa démarche éditoriale, la programmation de Via Stella permettra d’assurer la promotion territoriale de la Corse dans toutes ses dimensions (marketing territorial, économie, culture).

Diffusée par satellite, la chaîne va s’adresser à des publics d’autres pays ou régions concurrents de la Corse. Si aujourd’hui et à l’échelle européenne son pouvoir d’attractivité est encore limité, l’image qu’elle va véhiculer doit donc fortement contribuer à affirmer l’identité du territoire dans toutes ses composantes et ses réalités.

Du point de vue du marketing territorial, le positionnement insulaire en terme d’attractivité doit s’établir sur l’axe Nord/Sud. La Corse doit notamment exploiter son savoir-faire dans la mise en relation Nord (culture européenne) et Sud (culture méditerranéenne) et s’imposer comme une plate-forme de relations et d’échanges au cœur de la Méditerranée.
Dans le domaine des énergies renouvelables ou celui de l’innovation, dans la promotion des compétences professionnelles (savoir-faire des entreprises, NTIC), dans la promotion touristique à travers des « programmes itinéraires » ou « programmes découvertes des trésors insulaires » (nature, histoire, culture et patrimoine…), etc., la Corse bénéficie de nombreux atouts et savoir-faire.
En se positionnant comme un vecteur de valorisation et de promotion de ces atouts, en confrontant l’île à son environnement européen et méditerranéen, Via Stella participera au développement exogène de la Corse. Elle s’inscrira ainsi comme un acteur dynamique au service de la prospection et de la promotion territoriale.

Du point de vue économique, Via Stella va collaborer étroitement avec les producteurs indépendants installés ou produisant en Corse : développement des achats de droits de diffusion et des coproductions, dans les différents genres de programmes.
Cette collaboration avec les sociétés de production insulaire favorisera l’emploi local, directement et indirectement (externalisation de la production et de la post-production, partenariat avec les chaînes locales), ainsi que la structuration d’un secteur économique de production audiovisuelle. Elle complètera les efforts de la Collectivité Territoriale déjà engagée dans le soutien à la filière audiovisuelle.

Par ailleurs, Via Stella en favorisant une implantation équilibrée des ressources et compétences humaines contribuera à assurer un aménagement territorial endogène harmonieux (mise en réseau des montages numériques à Bastia et adaptation du centre d’Ajaccio à la diffusion numérique terrestre).
Via Stella envisage également de devenir un partenaire des chaînes locales qui pourraient se créer en Corse ; Ces chaînes pouvant permettre de territorialiser l’action de Via Stella et de participer ainsi à une économie d’échelle du projet.
Du point de vue culturel, Via Stella jouera un rôle d’entraînement dans les domaines de la création et de la production audiovisuelle régionale et va devenir un vecteur pour l’expression de la langue et de la culture insulaire, de son pluralisme et de ses richesses.
Elle jouera un rôle fondamental dans la transmission de l’identité corse, notamment auprès des jeunes (utilisation à l’antenne de la langue corse ; séquences d’information et séquences didactiques conçues avec le concours d’acteurs de l’enseignement et de la promotion de la langue corse, programmation d’émissions sur le patrimoine insulaire, (co)production de documentaires ou de films sur la Corse…).
Le soutien de la Collectivité Territoriale à Via Stella s'inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à donner aux corses le choix. S’ils n'ont plus la possibilité de regarder des émissions et des œuvres qui reflètent la réalité de leurs propres vies et histoires, ainsi que celles de leurs voisins, ils cesseront de les reconnaître et de les comprendre pleinement.