Le discours d'ouverture du Président de l'Assemblée de Corse

Rédigé le Lundi 12 Juin 2017 à 14:27 | Lu 54 fois



Monsieur le Président du Conseil Exécutif,
Mesdames et Messieurs les Conseillers territoriaux, élus référents
Monsieur Giocanti, représentant le Recteur de l’Académie de Corse,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,
Mesdemoiselles et Messieurs les délégués à l’Assemblea di i zitelli, cari ghjuvanotti,
 
En tant que Président de l’Assemblée de Corse, il me revient d’ouvrir cette session de l’Assemblea di i zitelli, comme je le fais habituellement pour chaque séance.
Monsieur le Recteur d’Académie est en déplacement. Il est représenté ici par Monsieur Jean-Luc Giocanti qui suit les travaux de cette assemblée depuis sa création.
Je suis heureux de vous accueillir à la Collectivité Territoriale de Corse qui est la maison de tous les Corses et aujourd’hui plus particulièrement la vôtre. Bienvenue dans cet hémicycle, lieu d’exercice de la démocratie par excellence.

Cette cinquième session de l’Assemblea di i zitelli vient en quelques sortes clôturer une année scolaire très dense en visites puisque nous avons accueilli cette année près de 800 élèves venus de toute la Corse. C’est à chaque fois un immense plaisir pour les élus que nous sommes d’échanger avec notre jeunesse. Le regard que vous portez sur notre société nourrit toujours notre réflexion.

En effet,  au-delà de la rencontre conviviale, notre vision de l’avenir de la Corse intègre nécessairement et pleinement les enfants et les jeunes qui, selon nous, doivent s’initier le plus tôt possible à l’exercice de la démocratie et à la citoyenneté. C’est la raison pour laquelle j’ai mis en place cette année la première Assemblea di a giuventù qui regroupe 62 jeunes entre 16 et 25 ans.
C’est vous qui serez les citoyens corses de demain, et j’espère que certains d’entre vous seront conduits à participer bientôt à cette nouvelle institution, l’Assemblée des jeunes, et, plus tard, peut-être à siéger dans cet hémicycle en tant que conseiller territorial. C’est en tous cas le vœu que je forme. La fonction politique est parfois décriée. Pourtant, elle demeure l’une des plus nobles et des plus nécessaires à la société.

Ainsi, les débats d’aujourd’hui seront forcément utiles. L’année dernière, lors de la quatrième édition, vos collègues avaient voté une motion qui demandait l’accès des collégiens au Pass cultura. Il s’agit d’un chéquier qui permet de bénéficier de gratuités et de réductions dans le domaine de la culture. Jusqu’en 2016, ce sont les jeunes entre 16 et 25 ans qui en bénéficiaient. Grâce au vote de l’Assemblea di i ziteddi, désormais, ce pass est accessible aux jeunes à partir de 12 ans.
 
Soyez convaincus que nous ferons notre possible pour que la motion qui sera retenue aujourd’hui puisse connaître le même destin.
 
Toutefois, quelle que soit la suite qui sera donnée à votre vote, c’est un travail important que vous avez produit en classe avec vos camarades. Ensemble vous avez réfléchi à ce qui compte pour votre avenir, pour l’avenir de la Corse. Vous vous êtes certainement posé de nombreuses questions, et peut-être aussi de nouvelles problématiques sont-elles apparues ?
Cet exercice est très important pour votre formation de citoyen et j’espère que cette journée vous donnera envie de vous engager au service du bien public. Je souhaite surtout qu’elle vous aide à développer votre esprit critique et votre libre arbitre. 

Je sais que vos enseignants poursuivent également cet objectif et s’emploient chaque jour à vous transmettre un savoir qui participe aussi à votre formation de citoyen.
« L’esprit critique » est une disposition essentielle. Si l’on y ajoute la connaissance que vous délivrent vos enseignants, cela donne la « pensée critique » qui est un véritable trésor individuel et collectif.
 
C’est là tout l’enjeu de cette Assemblea di i zitelli : vous donner l’occasion de réfléchir, non pas seuls mais avec vos camarades, d’exprimer votre point de vue dans le respect de celui des autres, qui ne pensent pas nécessairement comme vous et, enfin, faire des choix qui iront dans le sens de l’intérêt général.
 
Aujourd’hui, au cours de cette session, vous pourrez mettre en application tout ce que vous avez appris au cours de vos travaux, depuis ceux que vous avez effectués en classe jusqu’à ceux que vous avez poursuivis en commission tout à l’heure.

Vous le savez, parmi les projets présentés par les classes, comme le prévoit le règlement de cette Assemblea di i zitelli, 12 textes ont été retenus :
  • 4 questions adressées au Président du Conseil exécutif,
  • 4 questions au Président de l’Assemblée de Corse,
  • 4 motions.
Tous les textes proposés disent bien quelles sont vos préoccupations et concernent des domaines majeurs. Je pense à la préservation de l’environnement bien sûr, mais aussi à l’accès à la culture et plus généralement à tout ce qui peut permettre l’épanouissement de la jeunesse.
 
Le format de cette assemblée nous oblige à choisir 12 textes parmi tous ceux que nous avons reçus. La sélection a été difficile, il n’a pas été évident de choisir mais c’est précisément là le rôle des élus que nous sommes et que vous êtes. Etre élu, c’est faire des choix ! Vous le constaterez certainement tout à l’heure au moment du vote des motions.

Je tiens à vous féliciter tous pour le travail accompli, et à travers vous vos camarades qui ne sont pas présents aujourd’hui mais qui peuvent suivre nos débats sur internet en direct.
 
Pour conclure cette intervention, je veux vous remercier d’être présents. Je veux également m’adresser à vos enseignants qui ont grandement contribué à la réussite de cette manifestation. Mesdames, Messieurs, je salue votre investissement auprès de vos élèves. Outre l’indispensable formation académique, c’est une véritable formation à la citoyenneté que vous leur offrez là et un complément extrêmement intéressant à tous les autres apprentissages.
Je veux vous dire solennellement, au nom des institutions de la Corse, toute la reconnaissance qui est la nôtre à votre égard. Nous savons la beauté de votre métier mais aussi ses difficultés. Aussi, mes remerciements n’ont rien de protocolaire. Sachez l’estime et l’amitié que nous portons au corps enseignant. Notre porte vous sera toujours ouverte car vous avez en charge la mission de préparer l’avenir.
 
Merci également à Monsieur Giocanti et aux services de l’Académie qui ont travaillé sur cette manifestation, aux chefs d’établissements et bien évidemment aux parents d’élèves qui ont permis que cette réunion puisse se tenir.

In fine, vogliu ringrazià l’eletti di l’Assemblea di Corsica, Marie Simeoni, Anne-Laure Santucci, Dominique Bucchini et Xavier Lacombe per u so impegnu à fianc’à voi.
 
Vi pregu à tutti un bon travagliu.


Calendrier de l'opération


Déroulement de l'Assemblée des enfants

Phase de sélection - 1er trimestre

  • Choix des thématiques
  • Information des établissements
  • Dépôt des candidatures des classes
  • Sélection des classes
  • Election des délégués juniors

Phase de travaux - 2ème trimestre

  • Envoi des colis pédagogiques
  • Travaux en classe
  • Visite de l'Hôtel de la Collectivité Territoriale de Corse
  • Réunion avec les élus " référents "

Phase de choix des questions et motions - 3ème trimestre

  • Transmission des propositions de questions et motions par les enseignants
  • Sélection des questions et motions
  • Renvoi des motions retenues et examen dans les classes

Phase de débats en commission et en séance pleinière - 3ème trimestre

  • Session de l'Assemblée des enfants
  • Commission
  • Séance publique

Contact


Aiacciu, Gravona, Prunelli, Ornanu, Dui Sevi, Dui Sorru, Cinarca

Contact
Xavier Lacombe
 

Taravu, Valincu, Bavella, Sartè, Purtivechju, Bunifaziu

Contact
Dominique Bucchini
 

Balagna, Golu, Corti, Centru Corsica

Contact
Marie Simeoni
 

Bastia, Capi corsu, Nebbiu, Piaghja urientale

Contact
Anne-Laure Santucci
 

Les élus " référents "


L'Assemblée de Corse a désigné les élus " référents "

Quatre conseillers territoriaux ont été désignés par l’Assemblée de Corse pour être les personnes (les référents) auxquelles les délégués et les enseignants pourront  s’adresser afin d’obtenir des informations ou des conseils.
Ces quatre élus pourront se déplacer dans les classes afin de permettre aux élèves de travailler de façon précise sur les textes qu’ils souhaiteront défendre.
Les enseignants pourront décider à l’avance avec ces élus un programme de visite des classes s’ils le souhaitent.