Direzzione di a lingua corsa












Les 2 axes du PRDF « lingua è cultura corsa »

Le 29 juin 2006, l'Assemblée de Corse a adopté le Plan régional de formation, incluant un volet « langue et culture corses » s'inscrivant dans un projet « sociétal » qui en fait un élément important de la cohésion sociale.



Historique

Le nouveau Plan de développement de l'enseignement intègre et met en cohérence les orientations relatives à la formation initiale et à la formation d'adultes. L'objectif à terme, inscrit dans la délibération de l'Assemblée de Corse du 1er juillet 2005 est de permettre à tous les élèves d'accéder au bilinguisme. 

Par ailleurs, le Président du Conseil exécutif a souhaité compléter l'approche éducative par un projet global de développement de l'usage de la langue corse dans la société. C'est ainsi qu'il a présenté le 1er juillet 2005 des « propositions d'orientations stratégiques pour le développement et la diffusion de la langue corse  » adoptées à l'unanimité par l'Assemblée de Corse, avec deux amendements. 

Après avoir mis en exergue les nouvelles dimensions et les nouveaux enjeux du développement de la langue, le rapport du Président de l'Exécutif définit le « fondement politique» de l'action de la CTC, qui est d'affirmer l'importance de la langue en tant que lien social, patrimoine et ressource du développement de la Corse… » et propose 3 orientations stratégiques pour lancer un processus de réflexion collective dans le cadre d'un Conseil de la langue et de la culture corses : 
  1. sauvegarder la transmission de la langue corse aux jeunes générations 
  2. définir la place et les fonctions de la langue corse dans la société corse d'aujourd'hui 
  3. définir les moyens et l'organisation nécessaires pour soutenir le développement de l'usage de la langue dans tous les domaines.
livret_6_.pdf livret_6_.pdf  (166.57 Ko)
deliberation_2005_112_ac.pdf deliberation_2005_112_ac.pdf  (303.29 Ko)

L'exécution du PRDF langue et culture corses dans le 1er degré

Généralisation progressive de l'enseignement bilingue à partir de l'école maternelle 
7 écoles maternelles deviennent sites bilingues en 2007. 
L'objectif prioritaire de la convention Etat-CTC du 30 octobre 2007 est que toutes les écoles maternelles d'au moins 4 classes deviennent bilingues d'ici la rentrée 2010. Sur 35 écoles maternelles d'au moins 4 classes, 28 disposent désormais d'une filière bilingue (soit 80 %). 

Maillage des secteurs de collège en site bilingues du 1er degré 
Il est à remarquer qu'avec les ouvertures nouvelles de ces 2 dernières années, tous les secteurs de collège sont désormais pourvue de filières bilingues du 1er degré, autre objectif prioritaire, ce qui permettra à terme de proposer une offre d'enseignement bilingue dans tous les collèges. 

Les objectifs principaux seront donc atteints, mais l'effort se poursuit, conformément au PRDF, notamment pour renforcer le recrutement des filières. Les effectifs en CP et en CE1 bilingues devront être respectivement au moins de 33 % et 25 % du total des élèves accueillis en 2013. 

L'intégration de la langue et de la culture corses à tous les niveaux d'enseignement et de formation 
Même si tous les enfants ne suivent pas les 3 heures hebdomadaires prévues par le plan de développement et la convention, selon le Rectorat près de 98 % des élèves du 1er degré ont accès à un enseignement du corse, plus de la moitié ont 3 heures ou plus et 20 % reçoivent un enseignement bilingue. 

L'exécution du PRDF langue et culture corses dans le second degré

Dans le second degré, les filières bilingues sont complétées progressivement pour suivre la montée des cohortes (ouverture d'une 3ème bilingue cette année). Cet effort de continuité devra être désormais consolidé au lycée : c'est ainsi qu'après le lycée de Balagne, celui du Fium'orbu ouvre cette année une seconde bilingue. 

12 % des élèves suivent un enseignement bilingue au collège. 

72 % des élèves de 6ème, 50 % des collégiens et 20 % des lycéens sont régulièrement inscrits en langue corse. 

En 2007, les collèges de Livia et du Fesch sont dotés d'une section bilingue. 

L'apprentissage

Pour la 1ère fois, un appel à projet spécifique langue corse a été adressé aux établissements dispensant des formations d'apprentissage. Il s'agit pour la CTC d'intégrer par la méthode du bilinguisme la langue corse en tant qu'outil de communication et d'enseignement, apportant ainsi une valeur ajoutée aux compétences du futur professionnel. 

Cette démarche a recueilli un écho très favorable auprès des acteurs de la formation et sera mise en œœuvre dès cette rentrée, et amplifiée au fil des années. 

Les moyens financiers d'accompagnement du PRDF prévus par la convention additionnelle au contrat de projets 2007-2013

Pour accompagner la dynamique d'un bilinguisme ouvrant sur le plurilinguisme, telle qu'elle est définie par le PRDF, les crédits contractualisés de la CTC et de l'Etat ont augmenté de plus de 50 % par rapport à la période 2000-2006 (de 3,8 M€€ à 6 M€€, répartis à parité entre l'Etat et la CTC). 

Ils se déploient sur 5 axes : 
  • fonctionnement des centres de séjours linguistiques pour les classes transplantées, existants (3 en Haute-Corse) ou à créer (en Corse du Sud) : 2 700 000 € € 
  • production, édition et diffusion de documents et ressources pédagogiques : 1 400 000 € € 
  • échanges et recherches linguistiques communes avec les régions voisines d'Italie et de méditerranée romane : 700 000 € € 
  • projet « langue corse numérique » (développement de ressources numériques) : 700 000 € € 
  • développement d'une action culturelle fondée sur la culture corse et le patrimoine et s'appuyant sur l'utilisation de la langue corse : 500 000 € €